Les obscurs adieux de Léa Salamé dans On n'est pas couché

Chargement en cours
 Léa Salamé et Yann Moix en marge de l\

Léa Salamé et Yann Moix en marge de l'enregistrement de l'émission On n'est pas couché à Cannes, le 18 mai 2016.

1/2
© BestImage, Gorassini-Veeren
A lire aussi

Fabien Gallet

Les départs se succèdent sur le PAF à l'approche de la fin de la saison. Celui de Léa Salamé s'est, lui, révélé surprenant. Et pour cause, la chroniqueuse de On n'est pas couché, émission présentée par Laurent Ruquier sur France 2, a fait ses adieux non pas face aux caméras, mais face au smartphone de l'animateur !

Samedi 25 juin 2016, Léa Salamé a participé à la dernière d'On n'est pas couché, au côté de son acolyte, Yann Moix. Enregistrée deux jours plus tôt, l'émission ne s'est toutefois pas déroulée comme prévue et la journaliste, qui cédera sa place à Vanessa Burggraf à la rentrée, a fait ses adieux dans d'étranges conditions. Après que le plateau ait été plongé dans le noir suite à une panne d'électricité, la principale intéressée s'est exprimée devant les smartphones de l'équipe ! "On a une 1h45 d'émission en boîte, Dieu bénisse, et ensuite, cette émission qui est censée durer trois heures (...), panne de courant complet sur le plateau, on est dans le noir, il y a 200 personnes dans le public : panique !", a expliqué la principale intéressée dans l'émission La Nouvelle Édition vendredi 24 juin sur Canal+.

Effectivement, le jour de la diffusion, les téléspectateurs ont trouvé un écran noir, alors que l'animateur interviewait Antoine Duléry, à l'occasion de la sortie du film Camping 3. "On attend une demi-heure de voir si ça va se rétablir ou pas. Ça ne se rétablit pas et là vous avez une idée géniale de Laurent Ruquier - il est vraiment bon - qui dit : 'Filez-moi un iPhone, je vais filmer'", a poursuivi Léa Salamé dans La Nouvelle Édition avant de préciser : "Les cadreurs se sont mis à filmer, à sortir leurs portable, donc ça donne un truc totalement ubuesque, c'était surréaliste, totalement fou, totalement rock".

À l'antenne, quelques secondes après l'incident, les lumières finissaient par se rallumer. Toute l'équipe, et l'animateur en tête, s'était alors munis de téléphones et de tablettes pour poursuivre tant bien que mal l'enregistrement. C'est donc dans ces conditions que Léa Salamé a fait ses adieux. "J'ai une boule au ventre, je l'aimais cette femme", a d'abord confié Yann Moix avec émotion avant que sa collègue n'enchaîne : "C'est rare un duo qui marche bien en télé, qui ne se tire pas la bourre". La journaliste a, ensuite, tenu à dire quelques mots au sujet du présentateur qui la filmait : "Passer ces deux ans, je n'aurais pas pu le faire sans votre regard bienveillant et aimant. Je dois dire que c'est plus difficile de quitter Laurent Ruquier que de quitter un amoureux".

 
13 commentaires - Les obscurs adieux de Léa Salamé dans On n'est pas couché
  • maxime1 -

    QUE EGO tout ce petit monde qui se prend pour le centre de la terre !
    Dont la principale activité est de " massacrer " ceux qui ont la bêtise de se prêter à leur perfidies ...
    La démonstration parfaite de ce milieu Parisien à l écart des réalités de la vie ...

  • enamarre -

    Léa Salamé s'en va ? OUF !

  • willy -

    ah , c'est la fille qui sait tout , mais qui roule sans permis et assurance , a laquelle on ne dot rien , elle et son pote moix , des névrosés ; c'est des moi je , et ils ne font jamais rien , je ne sais combien on les paye pour ne rien dire .

  • jacadit -

    Il aura fallu beaucoup de temps pour virer cette nevrosé

  • gene4 -

    et bien au revoir et la premiere émission Alain Delon pfff c'est du réchauffé
    j'ai l'impression qu'il est devenu un peu faiblard c'est normal à son age!! .

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]