Les plus grands moments d'émotion de la télé en 2015

Les plus grands moments d'émotion de la télé en 2015

Claire Chazal

A lire aussi

Fabien Gallet

L'année 2015 touche à sa fin. L'occasion de faire le bilan sur les épisodes qui on marqué les téléspectateurs français. Hommages, joies, peines et larmes, retour sur les grands moments d'émotion de ces douze derniers mois.

Claire Chazal fait ses adieux sur TF1

C'est l'un des discours télévisuels les plus percutants de 2015. Après 24 ans de bons et loyaux services sur le plateau du JT de TF1 qu'elle animait le week-end, Claire Chazal s'est vue remerciée par la chaîne, remplacée par Anne-Claire Coudray. Le 13 septembre 2015, au terme de son ultime journal télévisé, la journaliste de 59 ans confiait alors, la voix chargée d'émotion, mais toujours très professionnelle : "Il me reste à vous remercier infiniment d'avoir été fidèles pendant 24 ans à ces journaux du week-end. J'ai été très heureuse et fière de les préparer, de les présenter. Nous avions tissé ensemble, je crois, un lien très fort et extrêmement précieux pour moi. Et je ressens aujourd'hui une immense tristesse de ne plus pouvoir assumer la mission que m'avait confiée Francis Bouygues". Et de poursuivre : "Je remercie mon équipe la plus proche qui m'a portée jusqu'à ce dernier dimanche et avec qui j'ai partagé les doutes et les épreuves aussi bien que les satisfactions et les récompenses".

La cérémonie de l'Hommage national

Vendredi 27 novembre, deux semaines jour pour jour après les attentats qui frappaient la Paris, ôtant la vie à 130 innocents, se tenait la cérémonie de "l'hommage natio­nal et solennel" aux victimes, dans la cour d'honneur de l'hôtel national des Invalides. À cette occasion, Nolwenn Leroy, Camélia Jordana et Yael Naïm venaient interpréter le titre mythique de Jacques BrelQuand on a que l'amour, devant les familles des disparus, les blessés, et les politiques. Un message de paix des plus symboliques qui restera gravé à jamais dans la mémoire de chacun et qui n'a pas manqué, sur le coup, d'émouvoir l'assemblée, à commencer par le président François Hollande. Au cours de cette cérémonie, la Marseillaise résonnait deux fois et une minute de silence était respectée. "La France vivra, elle vivra plei­ne­ment au nom des morts (...). Vive la Répu­blique et vive la France", déclarait, non sans émotion, le président à la fin d'un poignant discours.

Vincent Lindon au festival de Cannes

Lors de la 68e édition du festival de Cannes, Vincent Lindon recevait le prix d'interprétation pour son rôle dans le film La Loi du marchéde Stéphane Brizé. Un événement majeur dans la carrière de l'acteur de 55 ans, nommé pas moins de cinq fois aux César, sans avoir remporté de prix. Après être monté sur scène pour recevoir la palme des mains de l'actrice Michelle Rodriguez, Vincent Lindon a livré un bien beau discours. "C'est la première fois que je reçois un prix dans ma vie", confiait-il avant de préciser qu'il vivait "l'un des trois plus beaux jours de sa vie". Mais c'est au moment des remerciements que le comédien s'est révélé le plus touchant, évoquant notamment "les deux personnes (qu'il) aime le plus sur cette terre, (son) fils Marcel et (sa) fille Suzanne." Et d'ajouter, les larmes aux yeux : "J'ai aussi une pensée pour ma maman, qui n'est plus là, et mon père qui n'est plus là. Quand je pense que j'ai fait tout ça pour qu'ils me voient et ils ne sont pas là... Voilà."

Louane aux César

A l'occasion de la quarantième cérémonie des César, en février 2015, Louane Emera, décrochait le prix du "meilleur espoir féminin" pour son rôle dans La Famille Bélier, film qui a connu un succès fou dès sa sortie en 2014. L'ex-candidate de The Voice, coachée par Louis Bertignac n'a pas pu cacher son émotion en recevant son trophée des mains de Cécile de France et de Cédric Klapisch. La jeune fille de 19 ans a alors déclaré, toujours sous le coup de l'émotion : "Je suis désolée, j'ai du mal à respirer. Je vais le poser, sinon j'ai peur de le casser..." Après avoir notamment remercié Eric Lartigau, Karin Viard ou encore François Damiens, Louane a conclu son touchant discours, la voix nouée : "Papa, maman, c'est pour vous !" Un bel hommage à ses parents disparus.

Jean-Pierre Pernaut annonce le décès de Guy Béart

Mercredi 16 septembre 2015 disparaissait Guy Béart à l'âge de 85 ans. Une nouvelle qui a profondément touché Jean-Pierre Pernaut. Malgré sa tristesse, le présentateur du JT de 13h, sur TF1, a souhaité rendre un dernier hommage au chanteur à travers un long reportage, mais n'a pas réussi à cacher ses larmes. "Magnifique évocation de la carrière de Georg... De... De Guy Béart", bredouillait alors le journaliste après avoir visionné en même temps que les téléspectateurs les images consacrées à l'interprète de L'Eau vive. "Pardon, je ne peux pas cacher mon émotion et j'espère que vous l'avez ressentie dans ce reportage aussi. On fredonne toujours ses chansons... Il est décédé ce matin à Garches où il habitait (...) Il avait 85 ans", précisait non sans difficulté Jean-Pierre Pernaut.

 
0 commentaire - Les plus grands moments d'émotion de la télé en 2015
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]