Les Recettes Pompettes avec Stéphane Bern : rire, émotion... et alcool !

Chargement en cours
 Stéphane Bern, lors de la soirée Dîner Sensoriel, à Paris, le 15 septembre 2015.

Stéphane Bern, lors de la soirée Dîner Sensoriel, à Paris, le 15 septembre 2015.

1/2
© Getty Images, Foc Kan
A lire aussi

Fabien Gallet

La recette risque de faire des émules. Malgré les efforts du ministère de la Santé pour interdire le programme inspiré d'un concept québécois, la première des Recettes Pompettes a finalement été diffusée sur YouTube, mercredi 13 avril 2016, et totalise déjà près de 200 000 vues en moins de 24 heures. En compagnie de l'animateur Monsieur Poulpe, c'est Stéphane Bern qui a ouvert les festivités. Santé !

"L'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération", peut-on lire en préambule de l'émission avant d'entendre Monsieur Poulpe ajouter : "Sauf avec un bon copain, par exemple moi !". De quoi donner le ton pour cette première. Car c'est bien là le concept des Recettes Pompettes : cuisiner tout en buvant des shots de vodka (coupés à l'eau).

Stéphane Bern, désigné "parrain royal", est donc invité à préparer un "Œuf mollet Princier et son Écrasé de Pommes de Terre au tourteau à la Roturière". De quoi donner l'eau à la bouche. Sauf que pour se désaltérer, c'est de l'alcool que le présentateur de France 2 a à sa disposition. Un comble pour celui qui boit rarement. Qu'importe, dès son arrivée, il est accueilli avec un premier verre. Mais le plus drôle c'est que Stéphane Bern précise à son hôte n'avoir "rien mangé avant de venir". "Ce n'est pas très prudent", ajoute-t-il.

Très rapidement, les deux hommes mettent la main à la pâte et commencent par casser le tourteau. Pince monseigneur dans une main, shot d'alcool de l'autre, Stéphane Bern semble déjà pompette tandis que Monsieur Poulpe, diadème sur la tête lève son verre : "Imaginez que le suis la reine d'Angleterre qui vous offre un shot protocolaire !". S'en suivent d'autres étapes, de plus en plus drôles au fur et à mesure que la bouteille de vodka se vide : des devinettes sur les têtes couronnées (celui qui perd boit, celui qui gagne... boit aussi !), un moment promotion pendant lequel Monsieur Poulpe a du mal à formuler ses questions ("Tuuuu, tuuuuu... tu vas faire l'Eurovision, Stéphane ?"), ou encore une session karaoké alcoolisé sur du Jean-Jacques Goldman, où Stéphane Bern chante (faux) sur le titre Je te donne.

Plus la recette avance, plus les joues de l'animateur de France 2 rosissent. Lorsque vient le moment de "l'appel pompette", ce dernier contacte Nikos Aliagas, le "seul ami que j'ai à la télé", affirme-t-il avant un joli moment d'émotion au coin du four. Il évoque alors, rouleau à pâtisserie à la main, que cet objet lui rappelle les gâteaux de sa mère, "partie très tôt".

Après pas moins d'une douzaine de shots et des confidences sur France Télévisions et l'arrêt prochain de son émission, Comment ça va bien ("Chaque chose à une fin (...). Personne n'est propriétaire de sa case", explique-t-il évoquant au passage Julien Lepers), vient le moment du dressage et de la dégustation ! Enfin, seulement pour Monsieur Poulpe. Et pour cause : "Je déteste l'oeuf mollet et le tourteau, j'aime que les radis", conclut Stéphane Bern en riant.

 
2 commentaires - Les Recettes Pompettes avec Stéphane Bern : rire, émotion... et alcool !
  • avatar
    Fascinante -

    C’est vrai qu’il est insupportable d’écouter commentaires des commentateurs de l’Eurovision. Sans goût et bien souvent désobligeants quant aux interprètes des chansons. Et cela dure depuis très longtemps. C’est gênant de les écouter pendant l’interprétation des chansons, ils gâchent le plaisir d’écoute même pendants les votes. Leurs commentaires n’intéressent personne, enfin, pas grand monde. A quand les commentateurs convenables. ?

  • avatar
    PenKiriac -

    Lamentable ! et de surcroit il n'assume pas ! Dommage de gâcher ainsi son image de marque .... on ne se demande plus où est passé le trou ! il est devant nous !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]