Lily-Rose Depp : sa plus grande peur se trouve sur les réseaux sociaux

Chargement en cours
 Lily-Rose Depp présente à la Fashion Week de Paris en octobre 2015.

Lily-Rose Depp présente à la Fashion Week de Paris en octobre 2015.

1/2
© Abaca, Laurent Zabulon
A lire aussi

Fabien Gallet

Après Cara Delevingne, Beth Ditto ou encore Chloë Grace Moretz, c'est Lily-Rose Depp qui s'affiche en couverture de Love Magazine, en kiosque le 8 février 2016. En effet, la fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis, égérie Chanel adoubée par Karl Lagerfeld en personne, est de plus en plus présente sur le devant de la scène. C'est sur cette exposition médiatique que la jeune adolescente de 16 ans revient dans les pages du magazine britannique.

Véritable it-girl, Lily-Rose Depp va probablement beaucoup faire parler d'elle cette année 2016. Outre sa réputation de "fille de", cette dernière voit sa carrière exploser depuis quelques mois. Et les semaines à venir viendront confirmer cette lancée. En effet, c'est comme actrice qu'elle s'apprête à rayonner, dans le film Planétarium, en donnant la réplique à Natalie Portman.

Une popularité qui ne semble pas incommoder la jeune star, habituée à évoluer sous le feu des projecteurs. En témoigne son activité sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, où elle est suivie par plus d'un million de followers, et sur lesquel elle poste de nombreuses photos, dernièrement, celles de son shooting pour le magazine Vanity Fair. "J'ai commencé à utiliser les réseaux sociaux vers 12 ans ou quelque chose comme ça - pas publiquement, j'avais des comptes privés", explique la fille de Johnny Depp, avant de préciser qu'à l'époque, certains internautes n'hésitaient pas à créer des comptes pour se faire passer pour elle ou pour son petit frère, Jack. Une situation qu'elle trouvait "énervante et super bizarre".

Si elle est très présente sur les réseaux sociaux, elle avoue tout de même être angoissée par certains aspects de cette vie numérique. "Ma plus grande peur, c'est que les gens lisent quelque chose ou voient quelque chose sur un de ces faux comptes et pensent que ça vient de moi alors que ça ne l'est pas". Et d'ajouter : "Je serai bien moins stressée sans les réseaux sociaux. J'ai tout le temps peur de me faire pirater. C'est comme avoir peur de marcher sur du verre. C'est délicat d'être à mon âge, d'essayer de faire tout ce qu'un adolescent normal fait, et puis d'avoir cette exposition médiatique", ajoute-t-elle, preuve de sa maturité.

Heureusement, Lily-Rose Depp y voit tout de même de bons côtés. "Ce que j'aime avec les réseaux sociaux, c'est que c'est le seul lieu où j'ai le contrôle de ma propre image", indique celle qui choisi "précisément" ce qu'elle poste sur ses comptes. "Je suis reconnaissante pour tout ce que cela peut m'apporter et, honnêtement, c'est un petit prix à payer pour obtenir ce que je veux ... En tout cas, j'en suis très heureuse", affirme l'actrice en herbe qui se fait une joie d'évoluer dans le milieu du cinéma, comme ses parents. "Je pourrais jouer la comédie tous les jours parce que j'adore ça. C'est juste tellement libérateur... Quand vous êtes entièrement dans un personnage, c'est la meilleure sensation possible", conclut la jeune femme.

 
8 commentaires - Lily-Rose Depp : sa plus grande peur se trouve sur les réseaux sociaux
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]