Louane : "Je ne suis pas une fille névrosée"

Louane : "Je ne suis pas une fille névrosée"

Louane se confie.

A lire aussi

Roxane Centola

Depuis qu'elle est devenue célèbre, Louane n'a pas vraiment changé ! À seulement 17 ans, la chanteuse a pourtant participé à un télé-crochet à succès, atteint le haut du box-office au cinéma avec La Famille Bélier et des charts avec son album, Chambre 12. En couverture du magazine Elle, pour la première fois de sa carrière, la jeune adolescente fait le point.

Si son quotidien a complètement changé et qu'elle a dû quitter Hénin-Beaumont pour Paris, Louane embrasse sa nouvelle vie avec sérénité et sérieux. Ce qu'elle veut par dessus tout ? Rester elle même : "J'ai changé depuis The Voice, mais, au fond, je suis toujours la même. Une fille qui saute partout, un peu dingue, qui parle trop et qui raconte des blagues nulles. Qui imite très mal plein de chanteuses, Céline Dion en tête. Je sais aussi ce que je ne suis pas : une fille névrosée, une fille qui ne fait plus attention aux autres. Ce n'est pas moi qui ai changé, c'est ma vie. Je suis bien entourée, par mes agents déjà, qui sont comme un papa et une maman à Paris. Puis il y a Eric Lartigau et Marina Foïs. C'est dingue ce qui m'arrive mais ça va", explique-t-elle.

Pourtant, Louane a enchaîné les épreuves, avec notamment la perte de ses deux parents :"Je ne suis pas uniquement le fruit de mon passé, des épreuves difficiles que j'ai vécues. Mon histoire m'a simplement aidée à devenir qui je suis : une fille qui vit au jour le jour et qui regarde vers l'avenir".

Bien dans ses baskets, elle réalise toutefois qu'elle n'est plus une enfant. À commencer par son corps, qui a changé : "J'ai perdu 11 kilos depuis The Voice, il y a deux ans. C'est simplement l'enfance qui s'en va. Je ne suis pas grosse, pas mince, j'ai des formes et ça me va très bien comme ça".

Alors qu'elle s'apprête à partir en tournée à l'automne, Louane compte bien profiter des vacances. Cette année, direction le Brésil, avec ses soeurs : "Chaque année, on essaie de partir toutes les cinq. Là on va à Belém, chez les tantes de ma mère, née au Portugal d'une mère brésilienne".

 
33 commentaires - Louane : "Je ne suis pas une fille névrosée"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]