Louis Bodin, après Dropped : "Je m'attendais à recevoir des lettres d'insultes"

Louis Bodin, après Dropped : "Je m'attendais à recevoir des lettres d'insultes"

Louis Bodin se confie à Gala.

A lire aussi

Roxane Centola

Six mois après le drame de Dropped, Louis Bodin profite de l'été pour se ressourcer en famille et profiter de quelques jours de vacances. L'occasion aussi de se confier dans les pages de Gala et d'essayer de tourner la page.

En vacances dans le Var pour se détendre, le présentateur de la météo de TF1 explique son besoin de se retrouver en famille, surtout après cette année difficile : "Je fais de mes vacances une vraie parenthèse familiale, en France ou à l'étranger. Pour moi, les vacances sont un moment de partage (...) Ce début d'année n'a pas été des plus sympas... J'ai besoin de m'isoler, de me sentir protégé dans un environnement familial".

Devenu une figure incontournable de la télévision depuis maintenant cinq ans, Louis Bodin accepte les revers de la notoriété et s'est instauré comme règle de conduite, celle d'être irréprochable : "Ma vie n'est plus la même. Il y a des avantages et des inconvénients. J'ai des devoirs. Professionnellement, je me dois d'être irréprochable, de me remettre en cause", explique-t-il.

Malgré tout, l'ombre de Dropped est toujours là. Le drame continue de marquer au quotidien le météorologiste : "Le peu de recul que je prends, c'est au travers d'un travail avec un psy. J'ai fait une pause cet été, mais je reprendrai les séances à la rentrée. (...) Après le choc , j'ai su que je ne m'en sortirais pas tout seul. Je suis d'abord allé au service médical de TF1, puis au Val-de-Grâce, qui travaille avec les militaires de retour de mission (... )Puis de fil en aiguille, je suis arrivé à un travail plus personnel, à essayer d'évacuer ce sentiment de culpabilité".

Louis Bodin revient également sur la polémique qui a suivi l'accident et son intervention le lendemain, sur les lieux de l'accident : "Aujourd'hui, je me dis que je n'aurais pas dû, j'étais encore en état de choc. Soit je pleurais à l'antenne, soit je mettais un masque. Résultat, j'étais complètement figé, je ne me souviens même plus de ce que j'ai raconté. (...) Après ce direct, j'étais ailleurs, dans la douleur, avec les familles. Heureusement, le public est bienveillant. Comme j'ai minci, les gens me demandent si je vais bien, si je m'en remets... Je m'attendais à recevoir des lettres d'insultes. Je n'en ai reçu qu'une seule. Anonyme bien sûr...".

 
3 commentaires - Louis Bodin, après Dropped : "Je m'attendais à recevoir des lettres d'insultes"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]