Madame Claude : la plus célèbre proxénète de France est décédée

Madame Claude : la plus célèbre proxénète de France est décédée

Un bordel parisien dans les annés 1930

A lire aussi

Fabien Gallet

Fernande Grudet, plus connue sous le nom de Madame Claude, était l'une des proxénètes les plus connues de France. Elle s'est éteinte à Nice à l'âge de 92 ans, lundi 21 décembre 2015, date de la "Journée mondiale de l'orgasme". Un signe qui ne trompe pas.

Il faut dire que Madame Claude a consacré une grande partie de sa vie au plaisir. Son objectif ? Rendre le "vice joli", comme elle l'expliquait face à Isabelle Morini-Bosc dans le documentaire Les Confessions de Madame Claude, diffusé sur TF1 en 1993. "J'avais essayé et probablement quelque part réussi, à enlever tout ce qu'il y avait de laid dans cette profession". Et pour cause, cette dernière avait un métier des plus particuliers : elle était proxénète.

L'histoire de Fernande Grudet commence en 1923 à Angers dans un milieu modeste. Elle grandit dans les années 30, âge d'or des maisons closes (cf. illustration). Après une scolarité au sein d'institutions catholiques, elle décide de monter à Paris où elle prend le nom de Claude, se prostitue et ouvre à la fin des années 1950 sa propre entreprise de prostitution de luxe au 32 rue Boulainvilliers, dans le 16e arrondissement. Pourant, quelques années plus tôt, en avril 1946, la loi sur la fermeture des maisons closes était votée.

Malgré cela, cette activité a fait de Madame Claude une vraie célébrité dans les années 60 et 70, ce qui n'a pas manqué de faire d'elle la bête noire des autorités françaises. La raison est simple : son réseau de prostitution grâce auquel elle a fait travailler plus de 500 femmes et quelques hommes, n'avait comme clientèle que des hommes politiques, de hauts fonctionnaires, de grands industriels, des hommes fortunés ou des artistes.

Toutefois, avec l'arrivée de Valéry Giscard d'Estaing au pouvoir en 1974, son réseau est démantelé deux ans plus tard et le fisc lui réclame alors 11 millions de francs. Condamnée, elle fuit aux Etats-Unis et ne revient en France qu'en 1985, où elle se voit incarcérée pour quatre mois.

Loin d'elle l'idée d'abandonner la prostitution, Madame Claude tente de monter un nouveau réseau dès sa sortie de prison, sans succès. Le fisc est de nouveau à ses trousses, tandis que la justice la condamne une fois de plus, en 1992, pour proxénétisme aggravé. Après avoir été incarcérée à Fleury-Mérogis, elle retrouve la liberté et s'installe sur la Côte d'Azur pour profiter de sa modeste retraite.

Si elle a dévoilé certains noms de son carnet d'adresses, comme celui de John Kennedy, Fernande Grudet a certainement emporté avec elle bien d'autres secrets, ce lundi 21 décembre 2015. Elle restera néanmoins une figure marquante du proxénétisme. En 1977, le réalisateur d'Emmanuelle, Just Jaeckin, lui consacrait même un film avec Françoise Fabian, Madame Claude, dont la musique était signée Serge Gainsbourg.

 
53 commentaires - Madame Claude : la plus célèbre proxénète de France est décédée
  • avatar
    NAMOUNA -

    Evocation parfaite pour la nuit de Noël ! Bravo !

  • avatar
    swis -

    Elle a tenu une maison close de renom rue de Boulain­vil­liers paris 16eme, et contenté les plus riches et les plus puis­sants une Belle brochette de célébrités ,on parle de JFK, Marlon, Onassis, Agnelli , Pompidou, Hussein de Jordanie, Kadhafi ,le shah d'Iran, et aussi de riches hommes d'affaires, industriels,patrons du CAC 40, diplomates ,des dignitaires de gouvernements ,hommes politiques et chefs d’État français et étrangers, des hauts fonctionnaires ou encore des hommes politiques, le frère d'une écrivaine connue qui avait pour rôle de tester les filles de manière inopiné et rendait compte du potentiel a madame claude et Certaines, mais celles-ci sont plus discrètes, ont réussi une carrière d'actrice ou de chanteuse célèbres dont elle aurait assuré le lancement dans la vie mondaine, Des noms circulent toujours dans les dîners. Il y a ceux qui sont sûrs de savoir, mais rien n'a été validé par personne. Madame Claude raconte :Je voulais gagner un million ancien par mois, aussi Après la guerre, j’ai fait une étude de marché et j’ai constaté qu’il n’y avait que deux choses qui marchaient : la bouffe et le sexe, et je ne savais pas faire le navarin aux pommes ,Elle se souvenait d'une folle nuit à Venise avec un cardinal mateur derrière une vitre sans tain, du prince Charles et de Mohamed, frère d’un souverain du Moyen-Orient «un peu maso, il y a eu ce président d l'assemblé national qui se prenait pour un coq et picorait du grain ,Un jour, folle de rage après un rendez-vous manqué par l'une de mes filles, j'ai explosé le téléphone contre un mur. J'ai appelé le ministre des Postes avec l'autre combiné pour que l'on vienne le réparer. ».Une autre fois dans la porte-tambour d'une célèbre brasserie de la rive gauche, elle croise un ancien ministre qui la reconnaît et la salue sans ambages : « Bonjour, Claude, comment allez-vous ? » Elle de répondre : « Très bien, X [elle l'appela par son prénom]. Mais nous ne sommes pas jeudi. » Tout était avoué, rien n'était révélé. L'épouse d'un ministre en exercice durant la cohabitation entre François Mitterrand et Édouard Balladur vint un jour à sa table dans un restaurant pour lui révéler son admiration. « Vous m'avez toujours fascinée. Dans mes rêves, lorsque j'étais plus jeune, j'étais l'une de vos filles. » Quelle spontanéité ! Heureusement qu'il n'y avait pas de téléphone portable en 1995.les filles de Madame Claude sont aujourd'hui de vieilles dames de la bourgeoisie, insoupçonnées et insoupçonnables d'avoir dans leur jeunesse appartenu au célèbre réseau,Beaucoup mènent une vie rangée d'épouse de notaire. elle même dit avoir été très aimé par un diplomate espagnol d'une très grande famille, mais a refusé de l'épouser.c'est l’arrivée de Valéry Giscard d’Estaing au pouvoir et le renforcement de la lutte contre le proxénétisme au milieu des années 1970 sonnent le glas pour ses protections au plus haut niveau car d'après sa petite enquête , je suis tombée disait elle a cause d'un homme politique très rancunier, très important qui avait juré ma perte,et pour cause il avait été l'un de mes clients et, surpris au lit par la maîtresse de son amante, il avait dû fuir.

  • avatar
    libegafra -

    J'ai constaté beaucoup d'injures dans les réactions. Peut-on donner son avis sans en arriver là ?

    avatar
    Blair31 -

    Oui c'est vrai !

    avatar
    maths -

    N'empeche qu'une pute est une pute ! Et que ce genre de personnes salissent l'honneur de toutes les autres femmes !!!

    avatar
    anar7 -

    maths
    dans quelles catégories de putes vous classée vous...VOUS?

  • avatar
    jakou22 -

    Il eut été intéressant de dévoiler quelques noms, histoire de rire un peu des grands noms de ce monde. Peut être les connaîtrons-nous dans quelques années !

  • avatar
    melch -

    madame claude
    proxénète mais célèbre.....donc "intouchable" !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]