Maïwenn : son coup de gueule contre les César

Chargement en cours
 Maïwenn : outrée de l\

Maïwenn : outrée de l'absence d'hommage à la réalisatrice Chantal Akerman aux César 2016.

1/2
© Abaca, Genin Nicolas
A lire aussi

Roxane Centola

Une fois n'est pas coutume, la 41ème cérémonie des César s'est révélée drôle et divertissante, notamment grâce à Florence Foresti, qui a su détendre l'atmosphère et faire rire l'assemblée. Si le discours poignant et plein d'émotion de Rod Paradot, récompensé du César du meilleur espoir nous a tiré une petite larme, l'absence de Maïwenn, dont le film Mon Roi était nommé dans la catégorie Meilleur film, a été remarquée. Toutefois, si elle n'a pas été récompensée au cours de la cérémonie, c'est pour une toute autre raison qu'elle boude aujourd'hui l'Académie française et qu'elle crie haut et fort son mécontentement.

En effet, loin d'être vexée par un manque de reconnaissance pour son dernier long-métrage, qui met en scène Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot, c'est pour une autre réalisatrice que Maïwenn prend la parole. Avec la franchise qu'on lui connaît, elle n'a pas hésité à clamer son indignation, en voyant que la mémoire de la réalisatrice belge Chantal Akerman n'avait pas été commémorée comme il se doit, contrairement à Jacques Rivette par exemple. Sur son compte officiel Instagram, elle a notamment déclaré : "Aucun hommage à Chantal Akerman aux César... C'est une des premières femmes cinéastes qui a bousculé la vie des femmes en 1976 avec Jeanne Dielman un chef d'oeuvre", en légende d'une photo de la cinéaste. Dans une seconde publication, elle dévoile plusieurs photos du long-métrage qui l'a tant marqué et écrit : "Film 'Jeanne Dielman' de Chantal Akerman chef d'oeuvre absolu qui bouscula la position des femmes en 1976."

Chantal Akerman, qui a de son vivant travaillé sur pas moins de 50 projets différents, nous a en effet quittés le 5 octobre 2015, à l'âge de 65 ans. Son dernier film, No Home Movie, est d'ailleurs sorti au cinéma le 24 février dernier.

 
0 commentaire - Maïwenn : son coup de gueule contre les César
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]