Manu Katché : ce jour où il a dû tirer un trait sur sa passion

Chargement en cours
 Portrait de Manu Katché réalisé en 2013.

Portrait de Manu Katché réalisé en 2013.

1/2
© BestImage, JLPPA
A lire aussi

Fabien Gallet

Manu Katché est aujourd'hui l'un des musicien français les plus convoités à l'international. Batteur de talent, celui qui a officié comme juré dans l'émission Nouvelle Star de 2004 à 2007, ne se destinait pourtant pas à la musique. Comme il le raconte dans les pages du magazine Paris Match, en kiosque le 17 mars 2016, il avait un tout autre hobby : le sport. Une passion brisée par la maladie...

À 57 ans, Manu Katché est reconnu pour son talent de batteur. Pourtant, ce dernier était bien plus passionné par le sport que par la musique lorsqu'il était jeune. Mais la douleur a eu raison de sa passion. "Le souvenir est très précis. J'ai 7 ans, je suis avec ma grand-mère au cinéma, à Blonville-sur-Mer. À la fin du film, je ne peux plus bouger, mes genoux sont bloqués. Ce sont les premiers symptômes d'un rhumatisme articulaire aigu, se souvient l'artiste. Je suis suivi une année à Cochin par un rhumatologue. Je commence mes soins : une piqûre de Xylocaïne mélangée à un calmant, tant la douleur est forte, un produit que je dois garder en permanence avec moi. Je suis ce traitement douloureux et contraignant pendant treize ans", précise la star de la batterie qui est obligé de dire adieu à ses sports favoris. "Je suis fan du 100 mètres (...) et je cours plutôt vite".

Mais la douleur et ses proches le détournent de cette activité physique. À 12 ans, Manu Katché commence le rugby, mais l'effort est trop "intense et soutenu". "Je dois passer des examens. Le verdict tombe : un souffle au coeur !", raconte-t-il. Un nouveau diagnostique qui le prive de cette passion. Heureusement, sa maman, "inquiète des conséquences de sa maladie", le pousse à faire de la musique. "Je me tourne vers l'étude musicale, et j'y trouve un certain plaisir. Je suis un môme normal, sauf que je ne peux plus faire de sport". Son exutoire, il le trouvera dans les percussions.

Aujourd'hui, Manu Katché est conscient que ce souffle au coeur lui a peut-être changé la vie. Mais au vu de sa carrière (il a pu jouer avec Michel Jonasz, et Jean-Jacques Goldman et sera sur la scène de l'Olympia, le 7 avril prochain, avec notamment Sting et Stephan Eicher), ce fut un mal pour un bien !

 
0 commentaire - Manu Katché : ce jour où il a dû tirer un trait sur sa passion
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]