Marianne James voulait "être bonne soeur" !

Marianne James voulait "être bonne soeur" !

Marianne James à la soirée d'ouverture du restaurant La Petite Maison De Nicole à l'hôtel Fouquet's à Paris, le 21 janvier 2013.

A lire aussi

Hélène Demarly

L'ancienne jurée de la Nouvelle Star, qui a annoncé il y a peu qu'elle pourrait revenir dans l'émission, a été interviewée par le journal suisse Le Matin le 24 avril. Elle a notamment évoqué ses souvenirs d'enfance, dont son envie de devenir nonne !

Le premier rêve de Marianne James avant de devenir chanteuse ? "Bonne soeur" ! Un projet plutôt original qu'elle a eu de ses 9 à ses 14 ans et pour lequel elle savait "qu'il fallait faire trois voeux". "Celui de pauvreté qui n'était pas un problème car je ne suis pas consumériste. Celui de silence était déjà plus difficile (...) Et puis il y a le voeu de chasteté", explique-t-elle.

Un voeu dont elle réalise la complexité lorsque, adolescente, elle rencontre un certain Philippe. Elle révèle : "Il avait 1 an de plus que moi, il jouait de la guitare. Il voulait me montrer des accords dans sa chambre. On s'est embrassés avec la langue. Après ça, j'ai foncé en mobylette à l'église St Joseph pour me confesser. J'ai dit au prêtre: 'Je crois que bonne soeur, ça ne va plus être possible.' Car ce baiser m'avait tourné le sang."

"Jésus était de gauche et Dieu de droite"

Malgré ce changement de projet de vie, l'artiste n'a jamais cessé de croire en Dieu. "Je crois dans le Christ (...) sa maman, c'était la première GPA (gestation pour autrui, ndlr). Une certaine modernité, quoi !", raconte-elle avant de conclure : "J'aime bien l'idée d'un homme qui a bousculé l'establishment avec une parole beaucoup plus moderne d'égalité (...) Pour moi, Jésus était de gauche et Dieu de droite. Le Dieu rédempteur punit, Jésus pardonne."

 
4 commentaires - Marianne James voulait "être bonne soeur" !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]