Meryl Streep : le couple gay qui a changé sa vie

Chargement en cours
 Meryl Streep en conférence de presse à New York, le 11 juillet 2016.

Meryl Streep en conférence de presse à New York, le 11 juillet 2016.

1/2
© Abaca, Yoram Kahana
A lire aussi

Fabien Gallet

C'est une actrice engagée qui a évoqué son regard sur l'homosexualité, lors d'une conférence de presse organisée pour la sortie du film Florence Foster Jenkins. Meryl Streep cultive, en effet, une véritable ouverture d'esprit depuis son enfance, grâce à des rencontres marquantes.

À 67 ans, Meryl Streep n'a plus rien à prouver. Mais si elle a remporté son combat pour se faire une place à Hollywood, la comédienne poursuit une toute autre lutte : la défense de la communauté LGBT. Il faut dire que cette dernière a fait des rencontres qui lui ont ouvert les yeux lorsqu'elle était jeune. C'est ce qu'elle a expliqué début août 2016, lors d'une conférence de presse organisée à Los Angeles, pour la promotion du film "Florence Foster Jenkins", dans lequel elle interprète une cantatrice d'opéra dénuée de talent, face à Hugh Grant.

Si aujourd'hui, elle nourrit un profond respect pour la communauté gay, c'est parce qu'elle a longtemps fréquenté un couple homosexuel. "Mon professeur de piano et son compagnon vivaient dans une petite maison à Berkeley, dans le New Jersey, où j'allais une fois par semaine suivra ma leçon de piano", s'est souvenue la comédienne de 67 ans, selon le magazine gay The Advocate qui a retranscrit ses propos. La jeune fille de l'époque trouve alors cette maison "à la fois magique et exotique", mais se rend vite compte que les deux hommes ne peuvent assumer leur homosexualité au grand jour.

Meryl Streep peut alors compter sur la sagesse de sa maman pour lui expliquer leur situation : "Ma mère, née en 1915, n'a jamais dit : 'les garçons - c'est comme ça qu'elle les appelait − sont gays', ou qu'ils étaient quoi que ce soit d'autre qu'elle désapprouvait. Elle m'expliquait simplement qu'ils menaient une vie différente et qu'ils vivaient sous couvert de leur amour."

Une rencontre avec un professeur transgenre

Ce n'est pas tout. En plus de ce couple homosexuel, Meryl Streep a également été sensibilisée à la cause LGBT grâce à un autre de ses professeurs. "Mon prof de musique, en sixième, s'appelait Paul Grossman. Puis... L'année d'après, il est revenu et il était devenu Paula", a raconté l'actrice. "Personne ne faisait ça à l'époque, a-t-elle précisé. C'était vraiment inhabituel. Il est revenu à l'école, il avait trois enfants, il est resté marié, mais il était enfin lui-même et il a continué à diriger la chorale." Un choix de vie et une volonté d'être fidèle à soi-même qui a profondément marqué la future comédienne.

 
7 commentaires - Meryl Streep : le couple gay qui a changé sa vie
  • jacques22 -

    Communauté LBGT.
    Je croyais que le communautarisme, ce n'était pas bien...
    Parle-t-on de communauté hétéro ?

  • aida58 -

    Comme Alice Sapritch ---)ses meilleurs amis étaient un couple gay !!
    et c'est vrai............

  • parisman -

    la couche LGBT du jour!

  • ghjjkkll -

    l elite aveugle dans sa vison d ela realite l omosexualite est exotique ahahahahahaha elle redira la meme chose pour l immigration excessive qui pille l europe boboconnasses il n y apas 3 morale mais une seule et eternelle
    la sexualite n impose pas le viol du mariage pour une minorite sexuelle et qui n est que ca et sans avenir

    westricher -

    Ouha, C'est de la débilité en grand !

    aida58 -

    fut une époque où l'homosexualité était une perversion !!! car contraire aux réaction naturelles de l'être vivant...humain d'origine animale voilà des millénaires.........
    ensuite déviance de personnalité (terme des années 60) car ne se rapporte pas aux normes
    puis - comportement de transgression de cette norme
    - et processus de stigmatisation de cette transgression
    MAIS qui ne crée de tort à personne ---------(à moins d'évolution sur ...pédophilie !!)

    Chaban -

    Aida58 parle de "pédophilie". À propos de ce terme, je pense que sa signification a été détournée.
    En effet, le suffixe "phile" signifie "apprécier, aimer".
    À l'opposé, le suffixe "phobe" signifie "désavouer, ne pas aimer, avoir en horreur, etc.".
    J'aime les enfants et, bien souvent, les enfants m'aiment.
    Je l'avoue, je suis donc pédophile, puisque je ne suis pas pédophobe !
    Mais je ne suis absolument pas "pédodélinquant" ni "pédopornographe".
    Ces 2 derniers termes seraient beaucoup plus exactes.
    Qu'en pensez-vous ?

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]