Michel Cymes : "J'ai frôlé l'épuisement professionnel"

Michel Cymes : "J'ai frôlé l'épuisement professionnel"

Michel Cymes

A lire aussi

Fabien Gallet

Voilà plus d'une vingtaine d'années que Michel Cymes écume les plateaux télé, pour prodiguer ses conseils médicaux, tout en poursuivant sa carrière de docteur spécialisé en ORL. Véritable accro au travail, il présente Le Magazine de la santé sur France 5 avec Marina Carrère d'Encausse, et l'émission Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain sur France 2 aux côtés d'Adriana Karembeu.

Mais Michel Cymes n'est pas un surhomme, et face à la masse de travail, il a frôlé le burn-out. L'an dernier, dans l'émission Le Tube, il révélait déjà être passé tout près de ce symptôme : "Je n'ai pas été loin du burn-out il y a quelque temps. Mais comme je m'écoute et que j'ai vu les symptômes arriver, je me suis pris en main et c'est passé. Ça recommencera peut-être car c'est un métier où les sollicitations sont difficiles à refuser".

Tout récemment, dans les colonnes du magazine Management, le présentateur Michel Cymes est revenu sur cette désagréable expérience et a livré quelques conseils préventifs. "C'est le moment où l'organisme dit stop, explique-t-il. Vous cessez d'être opérationnel, sur le plan physique et psychique. Du jour au lendemain, vous n'êtes plus capable d'assumer des missions que vous accomplissiez sans difficulté. C'est le moment où votre corps vous lâche parce qu'il est arrivé au bout des efforts que vous lui demandez", a-t-il fait savoir dans un premier temps.

L'éternel blagueur qui ne rate pas une occasion de faire rire sa partenaire sur France 5 est ensuite revenu sur son propre cas : "J'ai frôlé l'épuisement professionnel après une saison trop chargée. Je m'étais mis dans cette situation tout seul, à force de vouloir tout faire et trop en faire, reconnaît Michel Cymes. Une amie psychologue m'a alerté à temps". Il a donc décidé de dire "stop" et de penser à sa santé. "J'ai annulé mes rendez-vous et pris une semaine de vacances", confie-t-il.

Et pour éviter ce trouble, l'animateur de 58 ans a appris à gérer "son stress" et "à déléguer". Il s'est aussi "mis au sport", sans oublier de mettre un point d'honneur "à sa vie personnelle". Une très bonne résolution !

 
7 commentaires - Michel Cymes : "J'ai frôlé l'épuisement professionnel"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]