Michel Drucker : découvrez la nouvelle version de Vivement Dimanche

Chargement en cours
 Michel Drucker assiste au gala de l\

Michel Drucker assiste au gala de l'association Autistes sans Frontières, à Paris, le 02 juin 2016.

1/2
© Abaca, Jérôme Dominé
A lire aussi

Fabien Gallet

S'il y a bien un animateur qui résiste en ces temps de mercato télévisuel, c'est bien Michel Drucker. Néanmoins, celui qui n'en manque pas une pour dénoncer le racisme de l'âge, a finalement dû céder du terrain. Résultat : s'il reste à la présentation de Vivement Dimanche, sur France 2, l'émission, elle, va changer.

Vivement Dimanche et Vivement Dimanche prochain, les deux émissions dominicales phares de France 2, présentées par l'irremplaçable Michel Drucker, auront le droit à un gros lifting dès la rentrée prochaine. L'animateur de 73 ans en a dit plus sur ce qui attend les téléspectateurs. Ces derniers auront ainsi droit à une émission rallongée sur une nouvelle plage horaire : "Nous occuperons l'antenne de 18h à 20h", a-t-il expliqué à TV Magazine.

Désormais, les deux émissions ne formeront plus qu'une, qui sera découpée en trois parties. "Il y aura une coupure pub au bout d'une demi-heure", a précisé Michel Drucker, à Télé 2 Semaines, mercredi 08 juin 2016. La première partie baptisée "Vivement la télé", sera l'occasion pour le journaliste et les intervenants de "parler des programmes des chaînes du service public, et notamment de sa chaîne amirale, France 2". Le dinosaure du PAF a donné davantage de détails : "Par exemple, à l'occasion d'un Cash Investigation, on recevra Elise Lucet. Pour parler de la nouvelle émission politique de France 2, seront présents sur le plateau David Pujadas ou Léa Salamé. (...) Ce sera la plus belle bande-annonce pour les programmes qui puisse exister !", estime le journaliste qui officie sur la chaîne depuis plus de 20 ans.

La seconde partie de l'émission, Vivement dimanche prochain, sera, elle, plus proche du programme actuel. Avec un invité fil rouge, présent jusqu'à la fin, "on va traiter de l'actualité culturelle et populaire, révèle Michel Drucker. Il y aura encore plus de théâtre, de livres et de cinéma".

Puis, au cours de la troisième et dernière partie, le journaliste accueillera de nombreux humoristes parmi lesquels Anne Roumanoff, Laurent Gerra ou Eric Antoine. Outre ces habitués, l'animateur aimerait "bien recevoir de temps en temps Cyrille Eldin, Vincent Dedienne, Christophe Alévêque, Dany Boon, (...) ou Stéphane Guillon". Le rendez-vous est donné le 28 août sur France 2.

 
105 commentaires - Michel Drucker : découvrez la nouvelle version de Vivement Dimanche
  • loupec -

    Drucker, à mettre avec Lepers, aux oubliettes à jamais; ouf !!

  • CRICRI3434 -

    degage vieux crouton

  • personnel -

    Vivement qu'il dégage du PAF marre de voir sa tronche tous les dimanches ,prends ta retraite il est grand temps

  • matede -

    Combien d'animateurs sont virés ou mutés mais personne n'ose s'attaquer à Drucker. Pourquoi ? Il n'est pourtant plus apprécié comme il y a 20 ans. Mystère.......

  • rouleau -

    j'interviens sur toutes les dérives racistes d'où qu'elles émanent...

    Très remontée contre le message d'un Bono posté sur le caractère antisémite et où il atteint Drucker sur une injure antisémite..

    La modération devrait intervenir car c'est de la propagande qui se répand par ce biais et qui porte atteinte à des innocents considérés comme tels par ceux qui font une propagande de haine sur des innocents de notre pays...

    J'interviens sur toutes les confessions qui sont des victimes à caractère raciste...

    Là, que Bono ait pu être publié, c'est loin d'être anodin.. En espérant que la modération en prenne acte de ce message à caractère raciste qui est loin d'être sans danger de laisser publier et monter cette haine... Il ne le connaît pas.. Et il se permet de la traiter ainsi, n'osant pas répéter le caractère antisémite... Non.. A minimiser ce genre de propos qui éloigne les minorités et avoir une tête... Tous ont leur tête... Et on ne juge pas une personne sur sa tête mais sur ses valeurs...
    Dans le respect d'autrui à devoir mettre à l'honneur... C'est grave ce propos diffusé par ce biais...

    A méditer...

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]