Mike Horn raconte comment il a perdu son doigt

Mike Horn raconte comment il a perdu son doigt

Mike Horn au port de Monaco à l'arrivée de l'expédition Pangaea, le 13 décembre 2012.

A lire aussi

Hélène Demarly

L'aventurier de 51 ans a expliqué sur le plateau de C à vous pourquoi il avait dû se faire amputer d'un doigt.

Dans l'émission C à vous du 23 octobre 2017, Mike Horn est revenu sur la mésaventure qui lui a coûté un doigt. C'était en 2003, alors qu'il effectuait un périple pour relier la Russie au Pôle Nord. À dix kilomètres du but, il est obligé de retirer l'un de ses gants pour refaire ses lacets. Mais avec le vent qui souffle, son gant tombe dans la neige pendant quelques instants. Le temps de le retrouver, ses doigts ont déjà gelé, exposés à des températures extrêmement froides. Huit heures plus tard, une fois rentré dans sa tente, il enlève ses gants et découvre alors l'étendue des dégâts. Il raconte : "Mes doigts étaient blancs. Je les ai mis dans une casse­role d'eau chauf­fée à la tempé­ra­ture du corps pour les faire dége­ler (...). Ils étaient congelés comme de la viande."

Son doigt a pourri

Le Sud-Africain est "tellement fatigué" par son périple qu'il s'endort, les mains hors de la casserole. Ses doigts regèlent alors dans le froid polaire. De nouveau, il les replonge dans la casserole, mais c'est trop tard.

"Ça a regelé. J'ai essayé de dégeler à nouveau, mais comme pour la viande, si tu dégèles une seconde fois, ça pourrit. Donc on est obligé d'am­pu­ter", explique-t-il. Afin de stopper la nécrose et qu'elle ne se propage pas à toute sa main, il a donc été rapatrié en Suisse où il s'est fait amputer d'un doigt et de deux phalanges.

 
2 commentaires - Mike Horn raconte comment il a perdu son doigt
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]