Mireille Mathieu dépérit

Chargement en cours
 Mireille Mathieu sur scène pendant un concert au Koninklijk Circus à Bruxelles, le 02 novembre 2014.

Mireille Mathieu sur scène pendant un concert au Koninklijk Circus à Bruxelles, le 02 novembre 2014.

1/2
© Abaca, Quinet Jean-Marc/Reporters
A lire aussi

Hélène Garçon

Depuis le 20 mars 2016, Mireille Mathieu n'est plus que l'ombre d'elle-même. Et pour cause ! La chanteuse de variétés françaises a fait ses adieux ce jour-là à la femme qui a le plus compté dans sa vie : sa maman, Marcelle. La vieille dame a tiré sa révérence à l'âge de 94 ans, succombant à une embolie pulmonaire, comme la famille en a informé l'AFP. Présente à presque tous les concerts de sa fille, Marcelle était bien connue des fans de Mireille Mathieu, laquelle invitait régulièrement sa mère sur scène. "Ma maman est très heureuse de venir avec moi en tournée, avait confié une fois Mireille Mathieu à l'AFP. Je la présente sur scène. Je dois dire, en terme de métier, que ma maman 'casse la baraque'. Elle arrive et c'est une standing ovation. Les fans connaissent mon histoire, mon conte de fées, et ils ont beaucoup de respect pour ma maman".

Quelle a dû être la tristesse des admirateurs de la chanteuse quand celle-ci a annoncé, le 20 mars 2016, la disparition de sa maman tant aimée ! Une foule de 300 personnes s'est d'ailleurs réunie le jour de l'enterrement, le jeudi 24 mars 2016, dans la ville d'Avignon, pour rendre hommage à la défunte. Mireille Mathieu est apparue, complètement ravagée par le chagrin, cachant ses larmes derrière de grandes lunettes noires.

Deux mois après cette tragique disparition, l'interprète de Une femme amoureuse n'arrive pas à remonter la pente, et pense à sa mère à chaque seconde. "Ma maman me manque beaucoup, confiait-elle au magazine France Dimanche. Il y a des moments très difficiles et très tristes car je me trouve dans sa maison actuellement et tout me fait penser à elle. Parfois je me sens assez désespérée. Ce n'est vraiment pas facile. Mon chagrin est incommensurable". Aînée d'une tribu de quatorze enfants, Mireille Mathieu a toujours été très proche de sa mère, et n'a jamais réussi à couper le cordon. "Je l'appelais tous les jours, même si j'étais très loin. Elle me disait qu'elle m'aimait fort. Et ça me manque énormément !" se confiait l'artiste, avant de se reprendre : "Maman aimait toujours que je chante. Alors il faut que je continue pour elle. Elle ne voudrait sûrement pas que je m'arrête" a fini par conclure la chanteuse, retrouvant peu à peu la raison de vivre.

 
61 commentaires - Mireille Mathieu dépérit
  • avatar
    justicie -

    Je crois et je suis même sur que la perte d'une Maman c'est une chose affreuse on a beau dire que ça va aller que c'est la vie ,mais une Maman laisse un grand vide et c'est très dur de vivre sans elle................

  • avatar
    my28 -

    pourquoi toujours de la critique et voir etre mechante
    que l'on perde sa mere a 40 ou a 94 ans je ne vois pas la difference notre peine est toujours aussi profonde

  • avatar
    emefa12 -

    perdre une maman, digne de ce nom, est toujours terrible, et à n'importe quel âge; mais on peut être serein quand elle bien vécu et jusqu'à un grand âge , beaucoup de personnes ne peuvent pas arriver là . Espérons que son entourage encourage Mimi à devenir enfin adulte !

  • avatar
    carico -

    L'histoire d'une vie comme tant d'autres avec ses peines , mais la vie continue et une question se pose ! Comment se fait il qu' il faille attendre ce si triste évènement personel pour se magnifester de nouveau en France , alors même qu'elle a bien volontairement dénigré son Pays et que l'ont voudraient bien connaitre les raisons de celui ci !

  • avatar
    cunegonde -

    tout est bon pour en parler. 94 ans est un bel age pour mourir, il y a des jeunes qui meurent et des mamans qui meurent à 40 ans. Alors....... n'exagère pas Mireille, c'et toutjours ta mère bien sûr, mais n'en rajoute pas........ tu nous as cassé les oreilles avec ta voix aigue depuis un moment, repose toi un peu, tu as l'âge de la retraite non?
    Sans rancune

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]