Monica Bellucci : "J'ai souvent été traitée (...) comme un objet d'exposition"

Chargement en cours
 Monica Bellucci lors du Festival du Film International de Miami, le 8 mars 2016.

Monica Bellucci lors du Festival du Film International de Miami, le 8 mars 2016.

1/2
© Abaca, Tamargo Alberto E./DDP USA
A lire aussi

Hélène Garçon

À 51 ans, Monica Bellucci est toujours considérée comme l'une des plus belles femmes de la planète. Une beauté sculpturale qui lui a souvent joué des tours, notamment dans le domaine amoureux, ainsi qu'elle le confie dans les colonnes de "Elle", en kiosque depuis le vendredi 29 juillet 2016.

Officiellement séparée de Vincent Cassel depuis 2013, la belle Italienne a accepté de revenir sur sa vie sentimentale lors d'un entretien pour le magazine féminin Elle. Si l'actrice semble aujourd'hui épanouie, elle avoue avoir connu, elle aussi, des "chagrins" d'amour. D'aucuns pourraient penser qu'avec un physique aussi avantageux que le sien, Monica Bellucci n'a jamais eu aucun mal à trouver l'amour. Elle admet au contraire avoir peiné à se faire aimer autrement que pour sa plastique. "J'ai été aimée, et j'ai souvent été traitée aussi, non pas comme un trophée, le mot est trop fort, trop complaisant, mais comme... un objet d'exposition, regrette-t-elle. Et parfois je ne m'en suis pas rendue compte".

"La tendresse, l'amitié et la solidarité : c'est la base de l'amour"

Heureusement, la James Bond girl a finalement réussi à faire la différence entre les hommes obnubilés uniquement par sa beauté et ceux qui avaient une intelligence de coeur. "Quand je n'ai pas été aimée, lorsque je n'ai été que la représentation d'un ego, j'ai toujours fini par le comprendre au moment où il n'y avait pas le 'voler bene' de chez nous, le 'vouloir le bien de l'autre'." Une condition sine qua non pour l'Italienne qui n'envisage pas une historire amoureuse sans "tendresse", ni "amitié" et "solidarité". "C'est la base de l'amour. S'il n'y a pas ces sentiments-là dans une relation, ça veut dire que l'amour n'a jamais existé".

Grâce à la maturité acquise avec l'âge et l'expérience, Monica Bellucci porte un regard lucide sur ces histoires d'amour qui n'en étaient pas, et se félicite d'avoir côtoyé des hommes qui lui ont donné une grande leçon. "D'une certaine façon, je remercie ceux qui m'ont fait du mal, parce qu'ils m'ont fait comprendre où étaient nichées mes faiblesses". Des faiblesses qui se trouvent être la plus grande force de l'actrice qui, le temps de cet entretien, a prouvé qu'elle n'était pas qu'une Vénus de marbre, mais bien une femme comme une autre, avec ses joies et ses peines de coeur.

 
58 commentaires - Monica Bellucci : "J'ai souvent été traitée (...) comme un objet d'exposition"
  • avatar
    ejl -

    Très triste comme histoire de vie...mieux vaut être laid ou laide..borgne...etc...non ??? Franchement cette info est pathétique...

    avatar
    nicea25 -

    une femme est laide vous la critiquer elle est jolie pareil
    si vous l' aviez dans votre lit vous changeriez surement d' avis
    peut être EST ce da la jalousie ?

  • avatar
    verveine -

    "Objets inanimés avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force à
    aimer ?"

  • avatar
    barbilliot -

    mais tu est un objet

  • avatar
    OBSERVATION -

    c'est tout ce qui lui est demandé, elle était payée pour cela, (belle, d'aspect fragile, avec un semblant de rareté)
    des créateurs s'en sont inspirés pour nommer un rosier ... et bien d'autres " choses" qui sont exposés et regardés, sentis....
    Mais elle est riche en argent, et a la possibilité de changer de métier lorsqu'elle le souhaitera vraiment... la différence c'est qu'elle tombera peu-t-être dans l'oubli, et le producteur de rosier ne vendra plus de Monica BELLUCCI. ainsi va la vie

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]