Natacha Polony au Grand Journal : "J'y suis allée réticente"

Natacha Polony au Grand Journal : "J'y suis allée réticente"

Natacha Polony

A lire aussi

Camille Inglebert

Après France 2 et Canal+, c'est sur Paris Première que Natacha Polony va prochainement officier. À partir du 30 octobre, chaque vendredi à 22h50, elle animera Polonium, le rendez-vous des électrons libres, une émission de débat sans public. Une nouveau challenge pour celle qui a fait ses armes télévisuelles dans deux des plus grosses émissions du PAF ! Des expériences riches dont elle a tiré certaines leçons.

Son passage au Grand Journal, Natacha Polony l'évoque dans les pages du magazine GQ : "J'y suis allée réticente. Déjà, il y a eu trois mois de négociations, je voulais m'assurer par exemple d'avoir le temps de parole nécessaire. Je voulais avoir une liberté totale. Et puis bon, ce n'est pas tout à fait comme ça que ça s'est passé...", explique-t-elle. Et d'ajouter : "Plein de fois, je me suis demandée ce que je foutais là, on peut le dire."

Natacha Polony se souvient notamment d'une émission qui avait Najat Vallaud-Belkacem comme invitée : la ministre était venue présenter sa réforme des collèges. "On peut être en désac­cord avec ce que je dis, mais il faut bien avouer que je suis spécia­liste de l'école, donc je connais­sais le sujet. On reçoit une ministre qui vient parler d'une réforme contes­tée et on a quand même réussi à se débrouiller pour qu'il ne se passe rien sur le plateau. On l'a fait réagir à plein de magné­tos débiles, on a demandé à un autre jour­na­liste que moi de présen­ter la réforme, et quand j'ai enfin voulu rentrer dans le vif du sujet, on m'a fait comprendre que je n'avais plus le temps. Prenez quelqu'un d'autre dans ce cas-là !" s'insurge-t-elle.

C'est avec ces expériences-là derrière elle, que Natacha Polony compte proposer un autre type de programme sur Paris Première. En juin dernier, elle déclarait au Parisien que son nouveau projet "correspond exactement à ce que j'attends d'une émission. Où on a le temps, où on peut aller au fond des choses, mais pas dans une ambiance compassée, universitaire". Le résultat est à découvrir bientôt sur le petit écran.

 
5 commentaires - Natacha Polony au Grand Journal : "J'y suis allée réticente"
  • avatar
    lechat -

    c'est une personne qui a pris la grosse tête dans l'émission de ruquiet ,
    cela ne doit pas être évident de travailler avec elle, elle doit être adepte aux coups bas afin de conserver toute la place.
    elle s'est sentie pousser des ailes en partant pour le grand journal et elles sont très vite tombées. .

  • avatar
    mirabelle56 -

    pardon, j'étais sur France Gall

  • avatar
    mirabelle56 -

    je crois que son père s'appelait Robert, il a monté sa fille chérie de toute pièce, elle devient l'égérie temporaire du grand Gainsbourg,
    se croit éternelle, tombe en vrac, rencontre Julien, retombe en vrac, rencontre Berger , retombe en vrac, n'a jamais rien fait ni écrit qui puisse durer, reprend, (en plus elle ose !!) un titre de Berger pour gagner, et gagner, et gagner ; eh, stop .....................je n'aime que les
    grands compositeurs, pas les guignolettes qui profitent de la notoriété de leurs mentors disparus
    PS et en plus, elle prend ou espère prendre la place de l'amour de la vie de son compagnon éphèmère, Véronique Samson, encore une grande compositrice ; elle en
    devient même envahissante et mal élevée

  • avatar
    alain21910 -

    Je ne la plaindrai pas, à toujours vouloir tout critiquer, tout démolir, il est bien normal qu'elle se ramasse quelques gamelles!

  • avatar
    dicta93 -

    A priori il y aurait qu'elle qui ne sait pas comment ça se passe à la télé (j'y crois pas) elle veut rigoler.........Ils sont tous achetés et tiennent trop à leur place et à leur salaire pour oser dire la vérité

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]