Natacha Polony se confie sur Polonium, sa toute nouvelle émission

Natacha Polony se confie sur Polonium, sa toute nouvelle émission

Natacha Polony

A lire aussi

Fabien Gallet

Après plusieurs saisons dans On n'est pas couché sur France 2, puis un passage éclair dans Le Grand Journal de Canal+, Natacha Polony revient avec sa propre émission, Polonium, un talk-show hebdomadaire diffusé à 22h45, sur Paris Première. Alors que le premier numéro sera diffusé ce vendredi 30 octobre, la journaliste a donné plus de précisions sur le concept qui attend les téléspectateurs, dans une interview accordée à 20 Minutes.

C'est aux Bains, à Paris, qu'est filmée l'émission Polonium, une émission que la journaliste imagine hors des "codes habituels de la télévision - un plateau, un public qui applaudit, des magnétos...". D'où le choix d'un "lieu emblématique de la nuit parisienne et très esthétique". "On ne dit pas la même chose dans un cadre qui est beau que dans un décor froid conçu pour la télévision", explique Natacha Polony, enthousiaste à l'idée de présenter son projet. Elle poursuit : "Sur place, il y a la piscine, le bar, la salle de restaurant... Cela permet de s'adresser aux invités dans des décors différents, dans une ambiance chaleureuse. Et de discuter à bâtons rompus" précise-t-elle.

Car c'est là l'objectif de la présentatrice de 40 ans : "Je ne veux pas que les invités se souviennent qu'ils sont à la télévision et ne disent pas ce qu'ils veulent, ce qu'ils ont dans les tripes". Plus concrètement, l'ancienne acolyte de Laurent Ruquier souhaite que Polonium soit une émission "spontanée et libre. Certains des sujets évoqués seront décalés et pourront paraître moins essentiels. Mais ça peut être léger, traité avec profondeur, et parler de la société", précise-t-elle.

Pour cela elle pourra compter sur des premiers invités de marque : "Il y aura Arnaud Montebourg. L'émission parlera de la société française actuelle (...). Montebourg n'est plus en politique, donc on va lui parler du réel, tel qu'il le perçoit". A noter que Leila Bekhti et Kheiron seront également présents et viendront présenter le film Nous trois ou rien.

Pour que l'émission ne tombe pas dans "la fadeur et les platitudes", la journaliste s'est préparée "en travaillant". "C'est comme cela que je gère le stress. Si on veut acquérir la plus grande liberté possible il faut avoir beaucoup travaillé en amont, avoir bien préparé les questions... Il faut aussi du plaisir, parce qu'on est là pour s'amuser. Je veux quelque chose qui réveille les neurones, une émission où on joute, on discute, on s'énerve..." conclut-elle.

 
25 commentaires - Natacha Polony se confie sur Polonium, sa toute nouvelle émission
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]