Nicolas Anelka persiste et signe : il assume toujous sa quenelle

Nicolas Anelka persiste et signe : il assume toujous sa quenelle©Abaca
A lire aussi

Purepeople

Fin 2013, le footballeur Nicolas Anelka était au cœur d'une polémique, après avoir fait le geste de la quenelle (en référence à Dieudonné, accusé d'antisémitisme - la quenelle étant l'un de ses signes de ralliement) en plein match, alors qu'il venait de marquer un but. L'événement s'était déroulé lors de la 19e journée de Premier League, contre West Ham United.Alors qu'il évolue désormais en Inde, à Mumbaï, il assure avoir tourné la page. Dans un entretien avec France Football, le joueur est revenu sur cet événement, qui a marqué sa carrière. Loin de regretter son geste, il assume : "En aucun cas je ne regrette d'avoir soutenu mon frère (Dieudonné). Il y a une raison pour laquelle je fais les choses. Je sais pourquoi je l'ai fait. Après, les polémiques, je suis assez grand pour me débrouiller tout seul. J'assume mon choix et mon geste." Il poursuit : "ça ne changera pas ma vie, Mais je ne peux pas forcer les gens à me croire."

Anelka a profité de cette entrevue pour prendre la défense d'une autre personnalité du football, Franck Ribéry, critiqué après avoir pris sa retraite internationale. Il déclare : "La décision (de Franck Ribéry) ne m'a pas surpris, au vu du comportement de beaucoup, et notamment des footix qui, lorsqu'il a dû déclarer forfait pour le Mondial, ont prétendu que l'équipe de France était plus forte sans lui. À croire qu'ils ont tous oublié ce que Franck a apporté aux Bleus."

 
0 commentaire - Nicolas Anelka persiste et signe : il assume toujous sa quenelle
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]