On n'est pas couché : une spéciale présidentielle avec les anciens chroniqueurs

On n'est pas couché : une spéciale présidentielle avec les anciens chroniqueurs

Laurent Ruquier, Natacha Polony et Aymeric Caron lors de la conférence de rentrée de France Télévisions à Paris, le 27 août 2013.

A lire aussi

Fabien Gallet

Les téléspectateurs de France 2 en rêvaient, Laurent Ruquier va les combler. Les anciens polémistes de "On n'est pas couché" vont en effet investir le plateau de l'émission, samedi 15 avril 2017.

Les anciens chroniqueurs du talk-show de France 2 vont reprendre du service le temps d'une soirée dédiée aux élections présidentielles, samedi 15 avril 2017. Un peu plus d'une semaine avant le premier tour, Laurent Ruquier ne pouvant recevoir aucun des onze candidats en lice, temps de parole oblige, a choisi de faire appel à ses anciens acolytes comme l'a fait savoir Paris Match. Une information reprise par RTL, radio sur laquelle officie l'animateur qui a d'ailleurs posté sur son compte Twitter une publication annonçant cette édition spéciale.

Une joute prometteuse

À cette occasion, Eric Zemmour, Eric Naulleau, Audrey Pulvar, Natacha Polony, Aymeric Caron et Léa Salamé seront invités à donner leur point de vue, débattre politique, programmes et campagne, avec les actuels chroniqueurs, Vanessa Burggraf et Yann Moix. Nul doute que le plateau du talk-show risque bien de s'enflammer, d'autant plus que les positions politiques de ces derniers sont diamétralement opposées.

En plus des polémistes, de nombreux invités interviendront à l'image de Dominique Besnehard et Norman Thavaud qui évoqueront la deuxième saison de la série "Dix pour cent" diffusée sur France 2 à partir du mercredi 19 avril. Nicolas Hulot, Claire Hedon ou encore Gaël Tchakaloff seront également de la partie.

 
4 commentaires - On n'est pas couché : une spéciale présidentielle avec les anciens chroniqueurs
  • avatar
    roidusilence -

    à quand le départ de l'insipide Vanessa ?

  • avatar
    GO21 -

    On dit que la France a dérivé à droite , c'est peut être vrai mais il saute aux yeux que la majorité des chroniqueurs sont de gauche voire gauche de gauche .
    C'est un problème d'information : comment des personnes avec des idées décalées peuvent donner une information neutre ou objective .

    Quant à Aymeric Caron , le roquet de Ruquier , il plane à 10 000 , ses considérations sur les thèmes non abordés par la présidentielle sont le pur délire d'une bobologie gauchiste sidérante . Ruquier a veillé à ne pas couper son intervention pour bien communiquer les idées des végétaliens et autres idéologues farfelus . Il a bien coupé court à un ( ou une) intervenant (e) défendant Fillon .

    On se demande si le fait de dire que les pourcentages sont proches n'est pas une excuse pour ne pas dire que Fillon est en trop bonne place pour les idées de l'équipe Ruquier .

  • avatar
    corsofleury -

    Au début de l'émission ils porteront une fausse barbe pour encore plus nous surprendre.

  • avatar
    papoulys -

    le retour des débiles pour remplacer ceux en place?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]