Ophélie Meunier, blessée par les attaques à son encontre

Chargement en cours
 Ophélie Meunier assiste à la soirée annuelle Canal+ durant le 68e Festival de Cannes, le 15 mai 2015.

Ophélie Meunier assiste à la soirée annuelle Canal+ durant le 68e Festival de Cannes, le 15 mai 2015.

1/2
© Abaca, Domine-Wyters
A lire aussi

Justine Fiordelli

Invitée vendredi 2 septembre 2016 sur les ondes d'Europe 1 à l'occasion de l'émission Le grand direct des médias, Ophélie Meunier a confié avoir été profondément touchée par les critiques accablantes dont elle a été victime à ses débuts sur Canal+.

Aujourd'hui embauchée pour présenter la nouvelle saison de Zone Interdite en access prime time sur M6, la pétillante Ophélie Meunier n'a pas toujours été encensée. Loin de là ! Au micro de Thomas Joubert, elle se souvient notamment de son premier passage dans l'émision Le Tube sur Canal+ en septembre 2015 : "C'était une catastrophe, j'étais stressée et mal dans mes baskets. Quand je me suis vue, je me suis décomposée", explique-t-elle sur les ondes d'Europe 1. Il faut dire que c'était la première fois qu'elle présentait une émission télé : "J'étais super stres­sée, c'était la première émis­sion que je présen­tais de ma vie", reconnaît-elle avec naturel.

Critiquée pour mieux régner

Profondément touchée par les critiques des internautes, qui lui reprochaient à l'époque son manque de professionalisme, Ophélie Meunier en ressort aujourd'hui la tête haute, prête à faire de nouveau ses preuves sur M6 et à "s'inscrire dans la durée avec Zone Interdite". Ce même si sur le moment, les reproches ne sont pas toujours faciles à digérer : "Ça touche, sur le coup, on ne peut pas dire le contraire", avoue-t-elle sur Europe 1. "Quand les gens tweetent ou font des commen­taires, s'ils pensent qu'on ne le voit pas, c'est pas vrai. On les voit, on les lit, ça nous touche". Heureusement, elle s'en est aujorud'hui nourrie : "Je fais la part des choses. Il y en a qui sont très durs et peut-être parfois plus gratuits que d'autres. En tout cas, ceux qui pointent les bonnes choses, je les écoute et après la douleur passée, derrière, ça donne envie de mieux faire et de trans­for­mer l'es­sai", rajoute-t-elle.

Zone Interdite : un nouveau départ ?

Quatrième émission pour laquelle elle travaille, Zone Interdite est le nouveau projet sur lequel se concentre désormais Ophélie Meunier. Animatrice du programme mais également rédactrice en chef, elle explique espérer rester plus d'un an aux commandes, et dévoile la grande nouveauté de cette année : le tournage en extérieur. "On va faire une saison entière avec des plateaux extérieurs", précise-t-elle. Pour découvrir les premiers pas de la journaliste sur M6, rendez-vous dimanche 4 septembre 2016 à 21h, avec un numéro consacré aux secrets du Palais Princier de Monaco.

 
23 commentaires - Ophélie Meunier, blessée par les attaques à son encontre
  • avatar
    elroberto -

    elle est pas mal,mais elle est bourgeoise et trop fière.pas de baratin?

  • avatar
    sanbru -

    Je crois que de plus en plus les chaines de télé joue la carte du physique au lieu de la compétence. Regardez les nouvelles têtes féminines que des super nana!
    Ophélie est très jolie mais c'est tout.

  • avatar
    Cervin -

    Elle est compétente et séduisante....ne changer rien, continuer à nous faire plaisir !

  • avatar
    WonderB -

    Des jaloux évidemment. Dès qu'on est jolie on se fait mal juger. Cette fille (de ce que j'ai pu voir lors de ses interventions quotidiennes sur Canal+ dans l'émission d'Ali Baddou,) a l'air véritablement gentille pas comme ceux qui ne basent leurs interventions que sur l'acidité de leurs commentaires. Et quand on débute la présentation d'une émission en étant seule aux commandes il est normal d'avoir à faire quelques ajustements. Allez Ophélie, ne tenez pas compte de ces envieux et continuez sans changer votre personnalité.

  • avatar
    pasdupe -

    Elle a un petit côté Janes mansfield dans la mentalité : "j'ai un QI élevé, mais je sers aux hommes ce qu'ils veulent en jouant de mon physique et en jouant les (fausses) ingénues".
    Attention au chant des sirènes.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]