Pamela Anderson : "Le porno, c'est pour les losers"

Chargement en cours
 Pamela Anderson assiste à la soirée "Launch party for Prince\

Pamela Anderson assiste à la soirée "Launch party for Prince's PETA Song" à Los Angeles, le 8 juin 2016.

1/2
© BestImage, Fameflynet
A lire aussi

Fabien Gallet

Dans les pages du Wall Street Journal, Pamela Anderson a récemment fait part de son aversion pour le porno. Via une tribune écrite avec le rabbin Shmuley Boteach, l'actrice a souhaité mettre en lumière les "dangers" des films à caractère pornographique.

Pamela Anderson n'est pas une simple actrice à la plastique avantageuse. Derrière ses courbes généreuses se cache une femme engagée. Si l'on connaît sa position affirmée pour la défense des animaux, notamment grâce au soutien qu'elle apporte à l'association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), on apprend que l'ex-star de la série "Alerte à Malibu" mène en parallèle un tout autre combat. En effet, dans les pages du Wall Street Journal, le 31 août 2016, Pamela Anderson a signé une tribune co-écrite avec le rabbin orthodoxe Shmuley Boteach, dans laquelle elle tente de prévenir des dangers liés à la consommation de films porno.

"De nos points de vue respectifs, en tant que rabbin-conseiller et actrice ancienne mannequin pour Playboy, nous avons souvent mis en garde contre les effets destructeurs de la pornographie sur l'âme des hommes, ainsi que sur leur capacité à fonctionner en tant que maris et par extension, en tant que pères", explique l'étonnant duo. Et ce, avant de s'interroger, rebondissant sur la récente actualité d'Anthony Weiner, un homme politique américain largué par sa femme après avoir partagé un selfie en sous-vêtements à une internaute : "Combien de familles vont en souffrir ? Combien de mariages vont imploser ? Combien d'hommes talentueux vont-ils détruire leurs relations amoureuses et leurs carrières pour un bref frisson onaniste ?"

"Un véritable danger public"

La blonde pulpeuse de 49 ans ne s'est pas arrêtée là. Celle dont la sextape réalisée avec son ex-époux, Tommy Lee, avait grandement fait parler au milieu des années 1990, est convaincue que "la pornographie est un véritable danger public, d'une gravité sans précédent, étant donné la libre disposition, l'accessibilité anonyme et la facilité de diffusion d'aujourd'hui". L'objectif de Pamela Anderson est donc simple : réveiller les consciences et protéger le jeune public. "Nous devons nous éduquer nous-mêmes ainsi que nos enfants pour comprendre que le porno, c'est pour les losers, un pis-aller ennuyeux, rava­geur et qui constitue une impasse, réservé aux gens trop paresseux pour récolter les fruits d'une saine sexualité", a-t-elle affirmé. C'est dit !

 
76 commentaires - Pamela Anderson : "Le porno, c'est pour les losers"
  • Bully1 -

    Pas sympa pour Clara Morgane et Laure Manaudou !

    cqfod

  • laurent121 -

    effectivement quand on voit cette femme, je prefere me taper un porno

  • flopert -

    J'aimerais savoir alors pourquoi elle se maquille et s'habille exactement comme une "Porno-Girl siliconé" pour mater les pauvres cocus largués par leurs femmes ?...surement elle devrait faire sacré pénitence avant de dire cela. En effet c'est mal le porno est l’œuvre du diable, mais elle ne pratique pas en sa racine qu'elle le déteste. Il me semble en tout cas qu'elle y concourra vachement...

  • jenfifi -

    la seule question a se poser c'est / qu'est ce qui est pornographique ? le fait de filmer intégralement et en gros plans des ébats sexuels ?

  • zemat -

    cette pauvre siliconée devrait un peu se taire au lieu de débiter ses niaiseries

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]