Patrick Poivre d'Ar­vor a songé à mettre fin à ses jours

Chargement en cours
 Patrick Poivre d\

Patrick Poivre d'Arvor en marge du Festival du Cinéma Américain de Deauville, le 2 septembre 2016.

1/2
© BestImage, Denis Guignebourg
A lire aussi

Fabien Gallet

Interrogé par Marc-Olivier Fogiel dans Le Divan, sur France 3, Patrick Poivre d'Ar­vor a fendu sa carapace. L'ancienne figure du JT est revenue avec émotion sur les tragédies qui ont ponctué sa vie et a confié avoir songé au suicide.

"C'est une première. Je ne me suis jamais allongé dans un divan (et) je n'ai jamais vu de psy de ma vie", a avoué Patrick Poivre d'Arvor à Marc-Olivier Fogiel dès les premières secondes de l'émission Le Divan, diffusée mardi 21 février 2017. Pourtant, les quelques vingt dernières années n'ont pas été roses pour le mythique présentateur du 20h de TF1.

Et pour cause, le journaliste de 69 ans a perdu trois de ses sept enfants, dont sa fille Solenn, laquelle s'est suicidée en 1995. Avec l'animateur, PPDA est notamment revenu sur le jour où la jeune femme, âgée de 19 ans, a été enterrée. Le père de famille avait alors tenu à assurer la présentation du journal télévisé le soir même. "Ce n'était pas facile", a-t-il d'abord révélé avant d'expliquer avoir reçu des lettres "magnifiques" de téléspectateurs, mais aussi avoir fait l'objet de nombreuses critiques de la part de certains journalistes.

Un besoin de se "supprimer" ?

Face à la douleur, Patrick Poivre d'Arvor admet avoir difficilement géré la situation et avoir même songé au suicide. "Comme d'autres, c'est arrivé bien sûr. D'arriver jusqu'à vouloir se supprimer mais ce sont des choses qui arrivent", a-t-il confirmé auprès de l'animateur de France Télévisions. Fort heureusement, l'ancien compagnon de Claire Chazal n'est jamais passé à l'acte. "Au fond, ce qui compte, c'est quand même de pouvoir se dire que 'hop', au dernier moment on a la tête hors de l'eau. En tout cas, la bouche hors de l'eau", a-t-il précisé.

Pour sortir la tête de l'eau, Patrick Poivre d'Arvor s'est souvent réfugié dans l'écriture. "À chaque fois que j'ai eu un pépin, je l'ai couché sur le papier et ça allait mieux", a précisé celui qui a publié plusieurs dizaines d'ouvrages avant de conclure, se voulant rassurant : "Et aujourd'hui, ça va beaucoup mieux." Professionnellement aussi, puisque le journaliste animera bientôt une émission littéraire et un débat d'actualité sur la chaîne CNews.

 
9 commentaires - Patrick Poivre d'Ar­vor a songé à mettre fin à ses jours
  • avatar
    leslefranc -

    qu'il profite de sont argent mais qu'il laisse les gens tranquilles. Ils ont d'autres soucis tellement plus important

  • avatar
    leslefranc -

    l'évenement du SIECLE PPDA avait l'intention de se suicider, mais n'a rien fait OUF!!!!. Faite passer le message c'est trop important. Dite PPDA ya combien de suicide en France? et qu on entend jamais parler (de vrai suicide, pas des "j'y ai pensé")

  • avatar
    Bernardino1 -

    Ce n'est pas la faute du métier seulement celle des "c..." qui feraient mieux de se taire. Des gens à qui je ne souhaite pas de se retrouver dans cette situation. Ils ne savent pas se qu'ils seraient capables de faire........ou pas faire. Chacun fait comme il peut dans ces situations extrêmes. Alors on se tait et l'on respecte.

  • avatar
    ecebienrezonable -

    Un monsieur qui vieillit mal.
    Négligé.
    Il n'hésite pas à mettre la main aux fesses des jeunes femmes lors de représentation.
    Cela signe sa notoriété.
    Écrit écrit écrit pour faire fortun.
    Il n'intéresse que sonégien.
    Sourire malsain.
    Fin à ses jours. Quelle perte !!!!!!

  • avatar
    chtimi29 -

    Encore des annonces pour faire le BUZZ cela est du vent, celui qui veut se suicider ne s'en vente pas sur les réseaux. Un peut NUL comme communiquer.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]