Phil Collins : "Il m'a fallu 55 ans pour devenir alcoolique"

Chargement en cours
 Phil Collins assure la promotion de son autobiographie "Not Dead Yet" lors d'un événement organisé à Piccadilly à Londres, le 18 octobre 2016.

Phil Collins assure la promotion de son autobiographie "Not Dead Yet" lors d'un événement organisé à Piccadilly à Londres, le 18 octobre 2016.

1/2
© Abaca, Photoshot
A lire aussi

Justine Fiordelli

Actuellement en pleine préparation de sa prochaine tournée mondiale qui commencera dès juin 2017, Phil Collins vient de publier un livre autobiographique poignant. Baptisé "Not Dead Yet: The Memoir", le chanteur âgé de 65 ans y évoque notamment l'alcoolisme qu'il a dû affronter ces dernières années. Une période sombre qui est désormais loin derrière lui.

Aujourd'hui pleinement remis, celui qui s'apprête à remonter sur scène et partir à la rencontre de son public explique dans les pages de son nouveau bouquin avoir frôlé la mort sous les yeux de ses enfants, Nicholas (15 ans) et Matthew (11 ans), ainsi que de leur nounou. Une situation qui aurait pu tourner au drame à cause de l'alcool, comme le révèle un extrait de son autobiographie dévoilé parmi tant d'autres par le magazine People : "J'ai dû me lever pour leur faire un câlin et boum. Ma dent est allée tout droit heurter le carrelage du salon. Ma fichue lèvre s'en est remise depuis bien longtemps mais je ne pourrais jamais oublier le cri de mon fils en train d'hurler à Lindsay que j'étais tombé par terre."

"J'avais trop de temps libre, je me sentais vide"

Jusqu'à ses 55 ans, Phil Collins n'avait pas eu le moindre problème avec l'alcool. "Nuit après nuit, je me retrouvais allongé sur mon lit à contempler le ciel à travers mon Velux, en maudissant ma vie. J'étais seul avec mes copains Johnnie Walker et Grey Goose à me dire que j'avais tout pour être heureux mais que j'avais tout fichu en l'air", peut-on lire dans un second passage dévoilé. Et de préciser : "Il m'a fallu 55 ans pour devenir alcoolique. J'étais content d'être à la retraite, puis tout s'est effondré. J'avais trop de temps libre, je me sentais vide. Un grand trou noir que j'ai comblé avec l'alcool et ça ma presque tué."

Heureusement, Phil Collins revient aujourd'hui plus en forme que jamais, ces années sombres visiblement derrière lui. Invité au micro d'Europe 1 dans l'émission "Europe 1 Music Club", samedi 22 octobre 2016, il déclarait : "Quand j'ai trouvé le titre du livre, j'ai d'abord pensé à ma santé. Et puis je me suis dit que j'avais encore des choses à faire. Quand j'étais très malade, mon fils Matthew m'a dit qu'il aimerait bien que je sois là à son mariage (...) Finalement, ce sont toutes ces raisons qui donnent envie de continuer et font prendre conscience de ce qu'il faut faire." Bonne nouvelle, son retour sur la scène musicale en France est prévu à l'AccorHotel Arena, du 18 au 20 juin 2017.

 
1 commentaire - Phil Collins : "Il m'a fallu 55 ans pour devenir alcoolique"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]