Philippe Verdier écarté de France 2 : "J'attends des explications"

Philippe Verdier écarté de France 2 : "J'attends des explications"

Philippe Verdier

A lire aussi

Fabien Gallet

Depuis lundi 12 octobre, Philippe Verdier, le "Monsieur Météo" de France 2, est aux abonnés absents. Une disparition qui intervient quelques jours après la sortie de son livre, Climat Investigation.

Dans cet ouvrage disponible depuis le 1er octobre, le chef du service météo de France Télévisions, dénonce un "scandale planétaire sur le réchauffement climatique". Plus concrètement, il évoque des "scientifiques manipulés, politisés ; des conflits d'intérêts, de la corruption (...). Puis des politiques qui ne servent que leur image et leur soif de pouvoir". Il a également écrit une lettre ouverte adressée à François Hollande, dans laquelle il écrit : "Entre vos mains, le climat n'est qu'une fiche parmi toutes les autres".

Des propos qui lui ont porté préjudice, puisqu'il a depuis été mis en retrait de la présentation de la météo sur France 2. Mercredi 14 octobre au soir, il déclarait au micro de Marc-Olivier Fogiel sur RTL avoir "reçu un courrier (lui demandant) de ne pas venir. Je n'ai eu aucun entretien depuis la sortie du livre. Je ne suis pas retourné à France Télévisions puisque j'étais dans le cadre de congés pour la promotion du livre", a ajouté le présentateur, qui ne sait pas s'il risque son poste. "Il y a un doute, j'attends une décision et surtout des explications de la direction", précise le présentateur, qui assure avoir fait appel à un avocat.

Car ce congé forcé, Philippe Verdier ne le comprend pas. S'il sait que "les opinions personnelles ne doivent pas être confondues avec l'image de l'entreprise", ce que précisait la chaîne à Pure Médias, il avoue ne pas s'être attendu à ce qu'on l'attaque. "Je suis blessé, (...) sali", a-t-il confié.

Invité jeudi 15 octobre sur Europe 1, il a expliqué attendre "un entretien la semaine prochaine, qui va sceller (son) sort". Au micro de Jean-Marc Morandini, il a ajouté qu'il était "possible" que son éviction soit le fruit d'une intervention du gouvernement. "Forcément, quand quelqu'un se met en travers de la route de la Cop 21, ça ne fait pas plaisir à l'Élysée", a-t-il argué avant de renchérir : "On sait très bien que cette conférence ne va pas aboutir au prolongement du protocole de Kyoto et qu'elle ne sert à rien".

 
23 commentaires - Philippe Verdier écarté de France 2 : "J'attends des explications"
  • avatar
    philth82 -

    A-t-il été vraiment licencié à cause de son livre ou la Direction de France Télévisions serait-elle homophobe ?
    En tout cas , il y a beaucoup plus incompétent que lui en matière de météo : je pense en particulier à ces "potiches" de Amiach et Rihouet. Va-t-on devoir les supporter jusqu'à leur retraite ?

  • avatar
    bz22 -

    la liberté d'expression selon les socialistes mais qu'attendons nous pour les pousser dehors les français se font gruger de toutes parts mais personne ne bouge. des veaux disait le grand Charles .........

  • avatar
    Loufi -

    il a raison mr Verdier, mais nous vivons dans un pays ou les vérités ne sont pas bonnes a dire.

  • avatar
    signes -

    Mais qui sont ces décideurs ? Et encore un couac sur une chaîne publique pour ne pas déplaire à M. Hollande.

  • avatar
    MATHI05 -

    France2 toute l'équipe de "pujadas" en passant pat "langlet" l'économiste libéral de service sont toujours du coté du manche.. mais de là à virer le chef de service de la METEO, parce qu'il a osé écrire dans un bouquin des choses qui ne sont pas conformes avec ce que le peuple doit ENTENDRE, c'est SCANDALEUX. EH les dirigeants de FR2 c'est notre poignon,

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]