Quand Frank Underwood et Manuel Valls débattent politique sur Twitter

Chargement en cours
 Manuel Valls assiste à l'inauguration de l'exposition "Jardins d'Orient" à Paris, le 21 avril 2016.

Manuel Valls assiste à l'inauguration de l'exposition "Jardins d'Orient" à Paris, le 21 avril 2016.

1/3
© BestImage, Pierre Perusseau
A lire aussi

Fabien Gallet

Quand un homme politique issu d'une fiction américaine s'adresse au Premier ministre français sur les réseaux sociaux, c'est toute la Toile qui s'affole. Manuel Valls a en effet eu l'occasion d'échanger quelques mots avec Frank Underwood, le président américain incarné par Kevin Spacey dans la série House of Cards, sur Twitter, ce mercredi 11 mai 2016. L'occasion de parler politique avec en toile de fond l'application contestée de l'article 49.3.

Mardi 10 mai 2016, le Premier ministre, Manuel Valls, a recouru à l'article de la loi 49.3 pour que le projet sur la réforme du code du travail, la fameuse loi El Khomri, puisse être adoptée sans vote des députés. Alors que la motion de censure déposée par certains députés du Parti socialiste a avorté, faute de voix, (le projet de motion "a recueilli 56 signatures, il en fallait 58", a déclaré Laurent Baumel à la presse), un autre homme politique a critiqué avec subtilité le passage en force opéré par le numéro 1 du gouvernement. En effet, Frank Underwood a lancé une magnifique pique à Manuel Valls sur Twitter.

Le community manager du président fictif de la série House of Cards a ainsi écrit ces quelques mots en mentionnant Manuel Valls : "La démocratie, c'est tellement surfait. #LoiTravail #49al3". Une critique de la politique française actuelle accompagnée d'un GIF du héros au cynisme débordant affichant un large sourire.

Quelques minutes plus tard, Manuel Valls, (ou probablement son community manager puisque ce dernier se trouvait à l'Assemblée Nationale), a répondu avec autant d'humour, se permettant même d'intégrer un smiley : "Cher Frank, la démocratie est le pire des régimes à l'exception de tous les autres ;) Ne l'oublions jamais !". C'est donc en citant Winston Churchill (qui lui même avait piqué cette phrase à un auteur non identifié) que le Premier ministre a renvoyé la balle à Frank Underwood.

Ce n'est pas la première fois que le président fictif surfe sur l'actualité politique internationale. En avril dernier, toujours sur Twitter, Frank Underwood se payait David Cameron, le Premier ministre britannique, au moment du scandale des Panama Papers.

 
2 commentaires - Quand Frank Underwood et Manuel Valls débattent politique sur Twitter
  • avatar
    coeur_de_lion -

    «Heil Valls» ich bin zwar dagegen der 49.3

    Pour ceux qui n'auraient pas compris voilà la traduction: «Salut Valls» moi je suis contre le 49.3»

    Ce Catalan est un dictateur, méfiez-vous en comme on aurait dû se méfier d'Hitler car ça n'est pas lorsque le mal est fait qu'il faut pleurer.

  • avatar
    lublub44 -

    VALSS cite CHURCHILL; CHURCHILL c'est cet aristocrate anglais qui jeune député nommé ministre était responsable de la fameuse défaite anglaise dans le détroit des dardanelles et qui avait été viré. cependant, grace à sa fortune, ses origines aristocratiques son manque de honte et son ambition il était revenu aux affaires en 39-45, pour dire aux anglais, qu'il leur promettait du sang et des larmes. Ce qu'ils ont eu pendant qu'il s'empiffrait et se soulait la gueule . un peu con les anglais. Que VALSS Cite CHURCHILLE, rien d'étonnant : même profil. et même mentalité, même système : on profite en disant aux gens de s'accrocher. PAUVRES TYPES !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]