Que mangent les politiques pour se préparer aux élections ?

Chargement en cours
 Jean-Luc Mélenchon reçu par Jean-Jacques Bourdin sur RMC à Paris, le 13 octobre 2015.

Jean-Luc Mélenchon reçu par Jean-Jacques Bourdin sur RMC à Paris, le 13 octobre 2015.

1/3
© Abaca, Laurent Zabulon
A lire aussi

Fabien Gallet

Alors que l'élection présidentielle de 2017 arrive à grands pas, les politiques font d'ores et déjà attention à leur régime alimentaire. L'occasion de se demander ce qu'ils peuvent bien manger pour affronter ce marathon fatidique.

Jean-Luc Mélenchon veut entrer dans le costume de Président

Dans les pages du magazine Gala, en kiosque mercredi 31 août 2016, Jean-Luc Mélenchon joue le jeu de l'interview culinaire. Lui, le candidat de "la France insoumise" qui vise l'élection présidentielle de mai 2017, ne cache pas accorder une place de choix à ce qu'il mange. Depuis quelques mois, l'homme de gauche fait tout entretenir son image mais aussi et surtout sa santé.

"J'avais besoin de retrouver mon poids de forme. Celui qui me permet de ne dormir que sept heures par nuit et d'être en alerte permanente pour la campagne", explique celui qui a perdu cinq kilos en un mois. C'est donc un "régime sans graisse et sans viande" que Jean-Luc Mélenchon s'attache à suivre. D'ailleurs, cet été, il assure n'avoir "plus mangé que des protéines végétales". "Il faut penser au martyre des animaux", confie-t-il avant d'avouer avoir tout de même "craqué pour les encornets avec un peu d'ail".

François Hollande va-t-il reprendre son régime ?

Il faudra attendre le mois de décembre 2016 pour savoir si François Hollande se représentera. Quoiqu'il en soit, d'après ses proches interrogés courant juin dernier par Le Parisien, le président de la République "n'a pas l'intention de se mettre à la diète." Cela changerait de la campagne de 2011, durant laquelle ce dernier avait succombé au régime Dukan. "Le président a suffisamment à faire en ce moment pour ne pas avoir à gérer sa ligne", expliquait-on du côté de l'Elysée.

Cela ne l'empêche pas de faire attention à son poids et de suivre les conseils de Michel Cymès en gardant sur lui un podomètre. Il faut dire que selon Bernard Vaussion, chef à l'Elysée de 2005 à 2013, François Hollande est "un homme qui aime manger". "Il apprécie la viande et le poisson", confiait-il en juillet 2012 au JDD. Son petit pêché mignon ? Le chocolat. "Il aime beaucoup les petites ganaches faites maison que nous servons avec le café", précisait le chef.

Nicolas Sarkozy : gourmand mais sportif !

Dans l'émission Questions de confiance sur RTL début août 2016, à la question "Si vous étiez l'un des 7 pêchés capitaux?", Nicolas Sarkozy, d'ores et déjà candidat à l'élection présidentielle, répondait : "On ferait un mix : excessif, gourmand, addict.". Si la gourmandise est un vilain défaut, autant dire que l'ancien président fait bien attention à son régime alimentaire. Raison pour laquelle, "il s'interdit l'alcool et les desserts (...) et fait du sport", ce qu'expliquait l'un de ses collaborateurs au Parisien.

Pendant la campagne, s'autorisera-t-il quelques écarts ? Au Fouquet's par exemple ? Non ! "Le Fouquet's je n'y vais jamais, avouait-il aux lecteurs du Parisien en 2015. Je vous conseille plutôt le Bris­tol. Leur chef est fantastique !", avait-il conclu, en vantant les mérites du restaurant trois étoiles dont le prix des plats peut tout de même atteindre les 145 euros.

Marine Le Pen et Bruno Le Maire ne sont pas en reste

Toujours d'après les informations du Parisien, Marine Le Pen ferait attention à son poids et aurait même perdu 11 kg. "Ce n'est quand même pas le plus important", estiment certains de ses proches qui confirment toutefois que cette dernière "fait attention". "Elle a suivi un régime comme la plupart d'entre nous." D'après le "Guide secret des tables politiques" de Gilles Brochard, la figure du Front National serait friande... de la brandade de morue !

De son côté Bruno Le Maire a lui aussi opté pour un régime strict "pas d'alcool le midi, du poisson, des pommes et des amandes", révèle Le Parisien. "La politique c'est physique et une campagne, c'est encore plus physique. Comme un athlète de haut niveau, il faut tenir le rythme", avait d'ailleurs confié l'un de ses proches au quotidien.

 
10 commentaires - Que mangent les politiques pour se préparer aux élections ?
  • avatar
    Yardbird -

    C'est pour ça qu'ils ont tous une mauvaise mine...
    Une fois élus ils retrouvent leurs habitudes "alimentaires" ce qui facilite l'oubli des "promesses électorales" !!!!

  • avatar
    jeepay63 -

    ils ont raison : de toute maniere ;il n y a qu une combinaison possible (au niveau capacite et efficacite ;melenchon straustkane et macron) un nouveau qui a "du jus" et deux plus anciens ; mais qui ont reussi leur reconversion : alors les croupions de canassons : a la reforme !!!

  • avatar
    vatfer -

    Ce qui est sûr, les politiques ne mangent pas dans la même gamelle, mais ils bouffent tous dans la même cantine.

  • avatar
    Talibur -

    S'ils se nourrissent de la merde qu'ils nous balancent tous les jours !!!!!

  • avatar
    Honte2rien -

    Je suppose qu'ils mangent de la merde vu qu'ils balancent que ça.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]