Qui est le plus gentil des politiques ?

Chargement en cours
 Nicolas Sarkozy, François Hollande et Alain Juppé à l\

Nicolas Sarkozy, François Hollande et Alain Juppé à l'Elysée à Paris, le 11 janvier 2015.

1/2
© BestImage, Denis Guignebourg
A lire aussi

Fabien Gallet

Ce jeudi 3 novembre 2016, Journée de la gentillesse oblige, le magazine Psychologies s'est penché sur le cas de la bienveillance chez les hommes et les femmes politiques français. Alors, qui est le plus gentil ?

Grâce à un sondage Ifop réalisé courant octobre 2016 pour le magazine Psychologies, on apprend que "la gentillesse est perçue de manière très positive par les Français : 79% d'entre eux estiment qu'il s'agit d'une qualité". À quelques mois de l'élection présidentielle de mai 2017, le mensuel a donc profité de la 8e édition de la Journée de la gentillesse qui se tient ce jeudi 3 novembre, pour savoir quel candidat "probable ou certain à la prochaine élection" était le plus gentil ou le plus bienveillant aux yeux de la population.

Ainsi, dans le cadre de cette enquête, un échantillon de 1 000 personnes a été invité à noter "de 1 à 20" la "gentillesse ou (la) bienveillance" d'une douzaine de personnalités politiques parmi lesquelles, François Bayrou, Manuel Valls ou encore Nicolas Sarkozy.

Alain Juppé : sa bienveillance lui offre la victoire

Résultat, c'est Alain Juppé qui décroche la première place. Toutefois, il s'agit là d'une victoire en demi-teinte pour l'actuel leader de droite. Celui qui aura la chance de défendre son projet jeudi 3 novembre au soir au cours de la seconde partie du débat de la primaire à droite, sur BFMTV, face aux six autres candidats de droite et du centre, n'a en effet obtenu que la note de 9/20.

Le maire de Bordeaux est suivi de près par François Bayrou (8,1/20), Bruno Le Maire et l'ancien ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron (7,7/20). "Notons que les personnalités les plus consensuelles, Juppé et Bayrou, apparaissent comme les plus 'gentilles'", précise Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop.

Nicolas Sarkozy, moins gentil que Marine Le Pen ?

C'est en tout cas ce que semblent estimer les Français interrogés dans le cadre de ce sondage. Si Alain Juppé truste la première place du classement, Nicolas Sarkozy, son principal concurrent au sein des Républicains, ne convainc pas. Avec une note moyenne de 6/20, l'ancien président est la lanterne rouge, derrière la candidate du Front National, Marine Le Pen (6,4/20, soit la même note que le candidat du parti Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan).

Les personnalités politiques ne méritent donc pas la moyenne selon les Français, pas même l'actuel président, François Hollande (6,7/20). Rien d'étonnant selon Frédéric Dabi. "Le monde politique est perçu comme de plus en plus dur, comme un univers cruel dans lequel la bienveillance peut être vue comme une faiblesse, explique-t-il. Et l'adage veut que les faibles ne réussissent pas. Ce n'est donc pas considéré comme une qualité essentielle à un leader politique."

 
755 commentaires - Qui est le plus gentil des politiques ?
  • yuccas -

    Ras le bol de tous ces journalistes à la botte de l Etat,
    de tous ces lèches cul qui se la pètent grave
    par ce qu'ils ont le privilège de passer à la télé
    mais qui en réalité ne sont que de de toutes petites me......

  • francis_le_corse -

    le plus gentil sera le moins menteur........et surtout celui qui baissera les impôts, et les taxes .........!!!!

  • dalida -

    cest pas 1president gentil quil faut pour la France cest 1homme franc efficace pas 1gros nul bon a rien comme le gros hollande

  • laguyte -

    Trois mollassons au ordre de l'UE on ne veut pas d' un toutou à la tête du pays qui va soutenir ses maîtres qui le finance lobbies et multinationales et nous enfoncer un peu plus le tête sous l'eau.On veut un chef d'état juste et courageux qui appellera un chat un chat et fasse le ménage à commencer par les journalistes véreux qui s'ingèrent contre les intérêts supérieurs du peuple et de la nation,donner la parole à tous les économistes et pas seulement ceux qui soutiennent l'UE et le peuple tranchera, sans qu'on lui volent sa décision comme la fait Sarkozy en 2005.

  • finerie5 -

    aucun tous desireux de pouvoir mais les un comme les autre des inutiles sans valeur des guignols

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]