Qui est Vitalii Sediuk, ce journaliste qui agresse les stars ?

Chargement en cours
 Vitalii Sediuk essaie d\

Vitalii Sediuk essaie d'embrasser les fesses de Kim Kardashian devant le restaurant l'Avenue à Paris, le 28 septembre 2016.

1/2
© BestImage, Cyril Moreau
A lire aussi

Hélène Demarly

Brad Pitt, Madonna, Bradley Cooper, Leonardo di Caprio, et plus récemment Gigi Hadid et Kim Kardashian. À coup de câlins et de bisous forcés, tous ont été victimes de Vitalii Sediuk, un ancien journaliste ukrainien.

Le 28 septembre 2016, Kim Kardashian se rend à l'Avenue, un restaurant près des Champs-Elysées. Sur le trottoir, alors que la star de la télé-réalité est assaillie par les flashs des photographes, elle est agressée par un homme qui tente de lui embrasser les fesses. Cet homme c'est Vitalii Sediuk, un Ukrainien de 28 ans qui a fait du harcèlement de célébrité sa marque de fabrique. Et il n'en est pas à son coup d'essai. Cela fait déjà cinq ans que cet énergumène s'amuse à accoster et agresser les stars.

Le harceleur des tapis rouges

Tout a commencé en 2011. Lors de la Mostra de Venise, Vitalii Sediuk offre un hortensia à Madonna. Problème, la chanteuse déteste cette fleur. Sa mine dégoûtée fait alors le tour du monde et elle se retrouve accusée de snobisme (elle ira même jusqu'à s'excuser). L'année suivante, l'homme tente en vain d'embrasser Will Smith lors d'un tapis rouge, qui lui assène une claque en retour. En 2014, il agresse Kim Kardashian pour la première fois pendant la Fashion Week parisienne. Puis, il s'en prend tour à tour à Bradley Cooper, Leonardo DiCaprio et Brad Pitt en les agrippant pour un câlin à l'entrejambe. Finalement arrêté, il écope d'une amende, de travaux d'intérêt généraux avec obligation de suivi psychologique. Mais cela ne l'empêche pas de récidiver, comme lors de la Fashion Week 2016, en attaquant Gigi Hadid et la femme de Kanye West.

Un provocateur qui se considère comme activiste

Vitalii Sediuk cherche-t-il à tout prix à devenir célèbre en harcelant publiquement des célébrités ? Sans doute. Mais lui défend ses blagues de mauvais goût en expliquant qu'il s'agit avant tout d'interpeller l'opinion publique. Concernant Gigi Hadid, il se justifie sur son compte Instagram: "Elle est jolie mais n'a rien à faire dans la mode. Mon geste est fait pour encourager l'industrie de la mode à mettre de vrais talents sur les podiums en couverture des magazines à la place de belles filles surconnectées. Vous pouvez appeler ça un manifeste, ou une protestation." Le bisou sur le postérieur de Kim ? "Une protestation contre ses implants. Je l'encourage, elle et le reste des Kardashian, à populariser la beauté naturelle." Des explications qui sonnent plutôt faux face à des agressions bien réelles.

 
9 commentaires - Qui est Vitalii Sediuk, ce journaliste qui agresse les stars ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]