Qui veut la peau de la reine Elizabeth II ?

Chargement en cours
 Elizabeth II visite le National Heritage Centre for Horseracing and Sporting Art à Newmarket, le 3 novembre 2016.

Elizabeth II visite le National Heritage Centre for Horseracing and Sporting Art à Newmarket, le 3 novembre 2016.

1/2
© Abaca, Darren Staples/PA Wire
A lire aussi

Fabien Gallet

Être l'une des personnalités les plus protégées de la planète n'a pas que du bon. Elizabeth II en sait quelque chose puisqu'elle a failli faire les frais d'un de ses gardes du corps au cours d'une petite balade nocturne.

Se promener en pleine nuit dans le parc de Buckingham Palace n'est pas forcément une idée des plus judicieuses. Elizabeth II l'a appris à ses dépens. Et pour cause, la souveraine de 90 ans a bien failli se faire tirer dessus par l'un de ses propres gardes du corps. C'est en tout cas la surprenante anecdote qu'a dévoilé The Times, mercredi 4 janvier 2017. Le journal britannique a partagé le témoignage d'un ancien membre de la garde rapprochée de la reine. Ce dernier, qui n'officie aujourd'hui plus auprès de la grand-mère des princes William et Harry, a expliqué avoir pointé, sans vraiment le savoir, son arme de service sur Elizabeth II, au cours d'une banale ronde de nuit.

"Votre Majesté, j'ai failli vous tirer dessus !"

Le fait est que dans l'obscurité, le professionnel n'avait pas vu qu'il s'agissait de la reine. Pour lui, l'ombre aperçue dans le jardin de la résidence royale était plutôt celle d'un intrus. C'est en s'approchant d'elle et en entendant la voix de la souveraine qu'il a finalement réalisé qu'il ne tenait pas en joue un visiteur indésirable. "Nom de Dieu ! Votre Majesté, j'ai failli vous tirer dessus !", a déclaré l'ex-garde du corps à sa patronne, laquelle, sur le coup des trois heures du matin, ne trouvant pas le sommeil, s'était autorisée une petite balade nocturne dans le parc de Buckingham Palace.

Contrairement à ce qu'il craignait, Elizabeth II ne lui a pas fait de remontrances, ni mis une quelconque sanction. "Tout va bien", lui a-t-elle simplement lancé avant de répliquer, avec une pointe d'ironie : "La prochaine fois, je vous ferai sonner à l'avance, comme cela, vous n'aurez pas à me tirer dessus."

Ce n'est pas le premier incident du genre dont la reine Elizabeth II est victime. Au cours de son règne − bientôt 65 ans − la souveraine a failli perdre la vie à plusieurs reprises. Ce fut notamment le cas en 2000 alors que son garde du corps de l'époque, Michael Slade, avait accidentellement tiré deux coups de feu, non loin de sa chambre. Dix ans plus tard, c'est un autre membre de son personnel, Ian Boyses, qui avait tiré un coup de feu avec son arme de service, dans les couloirs du palais Holyroodhouse, à Edimbourg.

 
60 commentaires - Qui veut la peau de la reine Elizabeth II ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]