Renaud met aux enchères une partie de sa collection de BD

Chargement en cours
 Renaud est sur la scène de l\

Renaud est sur la scène de l'Olympia à Paris, en 2005.

1/2
© Getty Images, Francois Lefebvre
A lire aussi

Fabien Gallet

Il n'y a pas que la musique dans la vie de Renaud, il y aussi la bande dessinée. En effet, le chanteur qui s'apprête à revenir avec un nouvel album en avril prochain, est fan de cases et de bulles depuis des années. Il possède d'ailleurs une immense collection de BD franco-belges : Alix, Lucky Luke, Blake Mortimer et bien évidemment Tintin. Pourtant, il a décidé de se séparer de quelque objets, lors d'une vente aux enchères qui se tiendra le 30 avril 2016 à la maison Artcurial, à Paris, ce qu'il explique dans une interview accordée au journal Le Figaro, mercredi 2 mars.

Albums, planches originales, objets dérivés... Les passionnés de BD ou les fans de l'interprète de Marche à l'ombre, pourront tenter d'acheter l'une des pièces de collection dont se sépare Renaud, dont certaines sont estimées à plusieurs centaines de milliers d'euros. "J'ai plus de 4000 albums. Je ne me sépare que d'une centaine, pour beaucoup des doubles dont je conserve un exemplaire à l'état neuf, révèle le chanteur au Figaro. Un jour, je donnerai tout à ma fille ou au Musée d'Angoulême", précise-t-il avant d'expliquer pourquoi vouloir vendre certaines oeuvres : "S'il est passionnant de constituer une collection, à la recherche de la pièce rare, il est désespérant de constater qu'une fois achetées et lues, mes BD s'accumulent, prennent la poussière, se meurent doucement".

C'est donc avec l'idée que ces dernières pourront s'offrir une nouvelle vie que Renaud se sépare de ses bandes dessinées. Parmi elles, une pièce signée Hergé, sa favorite, provenant de l'une des aventures de Tintin, Le Sceptre d'Ottokar, publiée en 1939, que "la veuve de Le Rallic (dessinateur et scénariste de renom, ndlr) (lui) céda à l'époque pour 100 000 francs". "C'était là ma plus importante dépense, mais je ne regrette rien puisque aujourd'hui elle en vaut pas loin de cinq fois plus", confie Renaud. En effet, comme le précise la maison Artcurial, elle est aujourd'hui estimée entre 600 000 et 800 000 euros. "Je ne la vends pas pour spéculer, ni pour l'appât du gain, mais pour aider ma fille", se défend toutefois le chanteur.

Si ce dernier avoue que "la collectionnite" a pu le "rendre fou", il admet tout de même avoir une dernière envie : "Mon rêve serait de posséder une planche de Tintin, issue du Lotus bleu ou de Tintin au Tibet".

 
172 commentaires - Renaud met aux enchères une partie de sa collection de BD
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]