René Angélil a laissé une lettre d'adieu à Michel Drucker

Chargement en cours
 René Angélil et Michel Drucker sur le plateau de Vivement Dimanche à Paris, le 17 mars 2010.

René Angélil et Michel Drucker sur le plateau de Vivement Dimanche à Paris, le 17 mars 2010.

1/3
© Abaca, Mehdi Taamallah
A lire aussi

Fabien Gallet

En janvier 2016, René Angélil succombait des suites de son cancer de la gorge, laissant derrière lui son âme soeur, Céline Dion, ses enfants et de nombreux proches à l'image de Michel Drucker. L'animateur a récemment révélé que le célèbre manager lui avait écrit une lettre, quelques jours avant sa mort.

Dans une interview accordée à Télé Loisirs en marge de la diffusion, le 1er octobre 2016, de l'émission Le Grand Show dédiée à Céline Dion, Michel Drucker s'est confié sur sa relation avec l'imprésario de la star québécoise. Le dinosaure du PAF a notamment évoqué une lettre que lui aurait remis la star de la chanson le 15 juin dernier, en marge de sa tournée française, lors de l'enregistrement de l'émission de France 2. Une lettre non pas signée par l'interprète de S'il suffisait d'aimer, mais bien par son époux disparu quelques mois plus tôt.

Effectivement, René Angélil, avant sa mort, désirait adresser ses derniers mots à l'animateur de Vivement Dimanche. Un petit message qu'il avait pris soin de faire "dicter et dactylographier" par sa femme "alors qu'il était déjà souffrant", comme le précise Télé Loisirs.

"René me dit qu'il n'a rien oublié"

S'il a refusé de divulguer le contenu exact de la lettre du manager, Michel Drucker a accepté d'en révéler les grandes lignes. "C'est une longue lettre, trop personnelle pour que je vous livre l'intégralité du contenu", a fait savoir l'animateur avant de poursuivre : "Mais voilà ce que je peux vous confier : René me dit qu'il n'a rien oublié, qu'il se souvient des trois Champs-Elysées que Céline a fait avec moi et notamment de sa toute première télé lorsqu'elle n'avait que 13/14 ans, celle où le public français l'a découverte, à mes côtés".

Conscient que sans Michel Drucker, la carrière de Céline Dion n'aurait peut-être pas eu le même impact en France, René Angélil se montre extrêmement reconnaissant et ne manque pas de témoigner toute l'affection qu'il voue au journaliste. "Il m'exprime son amitié et me dit que si un jour j'ai le moindre problème, Céline sera toujours là pour moi", précise l'animateur avant de conclure, non sans émotion : "En plus de 50 ans de carrière, j'ai fréquenté une multitude d'artistes, mais aucun ne m'a jamais exprimé une telle gratitude, qui est finalement une qualité très peu partagée dans ce métier".

 
9 commentaires - René Angélil a laissé une lettre d'adieu à Michel Drucker
  • avatar
    lucobject -

    Pauvre Drucker ........il pratique la fumette ???

  • avatar
    multi -

    Putain le facteur il en à mit du temps pour lui porter sa lettre, ils savent plus quoi faire pour faire justement du fric, la Con..... Canadienne elle va la vendre aux enchères.

  • avatar
    julie43 -

    Je n'aime pas le style de Céline Dion mais je parie que son couple était un vrai couple.
    Sinon Michel, arrête de favoriser "ils sont de là-bas" dit, on sait depuis Coluche qu'à la TV si on enlève les juifs et les homos, y a plus personne" (sic).
    Et je ne suis pas.....
    Les autres publications.....me font peur.

  • avatar
    gene4 -

    quel orgueil !!!! digne de lui quel prétentieux si
    ça n'avait pas été lui un autre aurait sauter sur
    l'occasion et si la lettre est personnelle il ne fallait
    meme pas en parler et dire qu'il est encore collé
    sur sa banquette avec son chien je voudrais bien
    savoir quel patron accepterait que ses employés
    amene leur chien il est puant ce mec

  • avatar
    MARIEDO2A -

    Puisqu'il s'agit d'une lettre personnelle je ne vois pas l'intérêt de la publier de plus les quelques lignes qui nous sont proposées sont toutes à la gloire de Drucker. Un peu plus de simplicité de sa part serait toute à son honneur.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]