Retour sur les plus belles muses de Woody Allen

Chargement en cours
 Woody Allen, Kristen Stewart et Blake Lively lors du photocall du film Café Society au Festival de Cannes, le 11 mai 2016.

Woody Allen, Kristen Stewart et Blake Lively lors du photocall du film Café Society au Festival de Cannes, le 11 mai 2016.

1/3
© Abaca, Lionel Hahn
A lire aussi

Fabien Gallet

Mercredi 11 mai 2016, tous les regards étaient tournés vers la Croisette à l'occasion de l'ouverture de la 69e édition du Festival de Cannes. En guise d'ouverture : un film signé Woody Allen. Le réalisateur a monté les marches du Palais des Festivals pour la 14e fois de sa carrière, afin de présenter, hors sélection, Café Society. Un film dans lequel il met en lumière sa nouvelle muse : Kristen Stewart.

À 26 ans, Kristen Stewart s'est offert la caméra d'un des réalisateurs les plus talentueux du cinéma, tout comme sa complice dans le film, Blake Lively. L'ancienne star de la saga Twilight rejoint donc la liste d'actrices coups de coeur de cet éternel séducteur, amoureux des femmes. L'occasion de revenir sur les plus belles muses de Woody Allen.

Diane Keaton

En 1968, Woody Allen croise le chemin de celle qui deviendra sa première muse lors d'une audition à New York. Entre eux, l'osmose est telle que la belle se voit confier de nombreux rôles dans les films du réalisateur. Ce dernier permet en effet à Diane Keaton de jouer dans son cinquième film, Woody et les robots, en 1973, puis dans Guerre et Amour en 1975, l'inoubliable et cultissime Annie Hall en 1977, ou encore dans Manhattan en 1979.

Mia Farrow

Amour et cinéma font bon ménage. La preuve puisqu'entre Woody Allen et Mia Farrow, la flamme brûlera pendant douze ans. Côté écran, les deux ont également fait des merveilles, le réalisateur ne voyant que part sa dulcinée. Après Zelig en 1983, elle se verra ainsi prêter plusieurs rôles parmi lesquels Tina Vitale dans Broadway Danny Rose en 1984, la serveuse Cecilia dans La Rose pourpre du Caire en 1985, le personnage éponyme de Hannah et ses soeurs en 1986, film aux trois Oscars, et jouera également dans Alice en 1990.

Scarlett Johansson et Penélope Cruz

Quelques années plus tard, Scarlett Johansson conquiert le coeur de l'Américain qui lui proposera un rôle dans Match Point en 2005. Une expérience couronnée de succès qu'il renouvellera l'année suivante avec le film Scoop. Woody Allen rappellera par la suite sa sulfureuse muse en 2008 pour jouer au côté de Penélope Cruz dans Vicky Cris­tina Barcelona. Un nouveau coup de coeur artistique. Grâce à lui, cette dernière deviendra la première actrice espagnole à recevoir un Oscar en 2009. La belle brune jouera à nouveau pour le réalisateur dans To Rome With Love en 2012.

Emma Stone

Après le côté femme fatale de Penelope Cruz, Woody Allen jette son dévolu sur la douceur et l'innocence d'une jeune actrice, Emma Stone. Le réalisateur lui offrira deux rôles : un dans Magic in the Moonlight, en 2014, présenté à Cannes, et un second dans le thriller L'homme Irrationnel, en 2015. Un succès.

 
1 commentaire - Retour sur les plus belles muses de Woody Allen
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]