Richard Bohringer et son cancer : "Ce n'est pas encore facile"

Richard Bohringer et son cancer : "Ce n'est pas encore facile"

Richard Bohringer se confie.

A lire aussi

Roxane Centola

Après plusieurs semaines de pause afin de prendre soin de lui, Richard Bohringer signe son grand retour sur les planches, avec la pièce J'avais un beau ballon rouge. L'acteur de 74 ans, connu pour des films comme L'Addition et Le Grand Chemin, souffre en effet d'un cancer des ganglions. À l'occasion de l'une de ses représentations à Saint-Raphaël dans le Var (83), le comédien est revenu sur son combat contre la maladie.

S'il est actuellement en guérison, Richard Bohringer avoue en toute honnêteté que "ce n'est pas encore facile". La vie de tournée et la scène peuvent en effet être très fatigantes. Il peut toutefois compter sur le soutien de sa fille, Romane Bohringer, qui lui donne la réplique : "Heureusement, j'ai ma fille. J'ai mes gosses. Et ma femme, qui est toujours là, avec moi", confie-t-il. Car pour cette lutte contre le cancer, "assez âpre", il est obligé de monter sur le ring : "On ne peut pas reculer (...)"Il n'y a rien à regretter ; ce que j'ai chopé ne vient ni du tabac ni de l'alcool".

En plus de retourner sur les planches, Richard Bohringer prépare un ouvrage, Quinze Rounds, qui arrive comme un véritable exutoire : "Il y a un truc supplémentaire et très fort qui m'aide pour mon prochain bouquin. C'est fou furieux !". Il poursuit : "Le quinzième round, c'est le plus difficile pour les boxeurs. Le round des héros. Il arrive après un amoncellement de quatorze autres frappes. Rien n'est plus puissant ni plus dévastateur".

Richard Bohringer continue donc de faire des projets, de se battre pour sa vie, mais livre toutefois que "aujourd'hui, le vrai grand moment pour moi, c'est le résultat de mon IRM, tous les deux mois et demi".

 
26 commentaires - Richard Bohringer et son cancer : "Ce n'est pas encore facile"
  • avatar
    ptitgaulois -

    Je l'ai croisé par hasard il y a peu à Paris gare de Lyon, nous avons brièvement échangé, ce fut un plaisir, quand je dis brièvement c'est surtout parce que, dans l'absolu je ne suis pas du genre à importuner les célébrités surtout lorsqu'il s'agit dune personne comme monsieur Borinhger pour qui j'ai une réel admiration, et je me dis que la célébrité doit pouvoir aussi rimer avec tranquillité, en tous cas je lui souhaite de sortir vainqueur de son combat

  • avatar
    nilcua -

    je n'ai jamais apprécié ce gauchiste tiers mondiste grande gueule.Que le cinéma a rejeté depuis des décennies.je crois qu'il a un passe port sénégalais il faut le faire!

    avatar
    garimpero33 -

    quel rapport avec le sujet.
    Tu as un problème avec ta bile?

  • avatar
    stern22 -

    courage ! je connais moi aussi la situation

  • avatar
    laille35 -

    Je le comprend mais il n'est pas le seul dans ma famille nombreux sont ceux qui sont décédés de cette maladie dans l'anonymat.

    avatar
    nilcua -

    le cancer est une maladie en pleine expansion dans les pays modernes du a al'environnemnt pour 80 pour cent des cas: mal bouffe, air pollué ,agriculture déversant des millions de tonnes de pesticides et d'herbicide très cancérigène qui se retrouvent dans les aliments eux méme gorgés de chimie cancérigènes etc.

  • avatar
    calibra -

    bas toi RICHARD , gardes le moral , tu es un battant , tu y arriveras , il y a énormément de cancer a nôtre époque et beaucoup de gens sont sauvés , il faut être dans les bons , courage a toi et ta famille , moi je me bas avec une sclérose en plaque depuis 1988 , pas toujours facile mais avec la volonté et la soif de vivre , on y arrive .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]