Robert Charlebois se confie sur Renaud : "Il a retrouvé ses graves, ses aigus"

Chargement en cours
 Robert Charlebois assiste au Festival de Cannes, le 19 mai 2015.

Robert Charlebois assiste au Festival de Cannes, le 19 mai 2015.

1/2
© Abaca, Aurore Maréchal
A lire aussi

Fabien Gallet

Alors qu'il s'apprête à remonter sur scène à Paris, les 11 et 12 avril 2016, pour célébrer ses 50 ans de carrière, Robert Charlebois s'est confié dans les pages du magazine Ici Paris, en kiosque le 9 mars. L'occasion d'évoquer son amitié avec Renaud, dont il salue le retour.

Conscient que "les gens ont besoin d'amour" depuis les récents événements qui ont touché le pays, le chanteur québécois revient jouer ses plus grands titres en France. Un peu comme son grand ami, Renaud, qui, lui, prépare un nouvel album, Toujours debout, a paraître le 8 avril 2016, et une tournée des Zéniths. Ce retour, "ça me réchauffe le coeur", confie Robert Charlebois. "Je l'ai eu au téléphone (...), il est à l'eau depuis six mois", précise-t-il avant d'ajouter : "Il a retrouvé ses graves, ses aigus". Ce que certains fans de l'interprète de Mistral Gagnant ont déjà pu vérifier lors d'une de ses récentes apparitions sur scène avec le groupe I Muvrini.

Pourtant Robert Charlebois avoue qu'il y a peu, rien n'était gagné. "Il y a encore six mois, il ne voulait plus entendre le mot chanson, il boitait, il marchait comme Quasimodo...", raconte-t-il. Mais Renaud a remonté la pente. "On avait commencé à travailler sur une chanson, on va pouvoir la terminer, se réjouit son ami. Renaud, c'est un génie absolu, il sculpte, je l'ai vu réaliser des bronzes de Brassens, les gens ne connaissent pas tous ses talents", regrette l'interprète de Je Reviendrai À Montréal ou encore du tube Lindberg, avant d''en dire plus sur leur amitié : "Je ne compte plus les fois où il est venu me voir en famille au Québec. Sa fille Lolita, je la considère comme mon enfant...".

Si Robert Charlebois est ravi du retour de Renaud, il a également une pensée pour un autre ami, disparu en janvier dernier : René Angélil. "René, je l'ai vu commencer avec Céline quand elle avait 12 ans, se souvient-il. Elle jouait dans des motels quand moi je faisais déjà des grands théâtres. Après nos concerts respectifs, je le retrouvais autour d'un verre. Il me disait déjà : 'On va faire de Céline la plus grande chanteuse du monde.' Il était sûr de lui." Il avait raison.

 
8 commentaires - Robert Charlebois se confie sur Renaud : "Il a retrouvé ses graves, ses aigus"
  • virmalain -

    Les réactions sont là, mais je veux rendre hommage au chanteur qu'il a été et espère qu'il continuera en espérant loin de l'alcool et autre qui l'ont détruit.

    Une pensée tout de même pour ce grand artiste qui a apporté à une certaine génération. Merci monsieur RENAUD

  • EXCALIBUR1 -

    Malheureusement tout le monde connait le proverbe "Qui a bu, boira !" Renaud est devenu un fond de tonneau, un pied de vigne, il finira dans la vinasse, complètement cuit, c'est dommage

  • marinafafa -

    OUI OUI à RENAUD et à Robert Charlebois, des artistes plein de talent dont on ne se passera jamais. Je leur souhaite encore une longue carrière eux qui chantent du vrai, du beau, bref la pleine vie. merci à eux.

  • lebougnat -

    on ne peut pas aimer tout le monde mais faut reconnaitre que c est un grand artiste de plus sans scandale et honnete slalut mr charlebois

  • poupon -

    robert challebois est un homme super

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]