Robert de Niro aurait pu être fou de Jennifer Lawrence s'il avait été une femme

Chargement en cours
 Jennifer Lawrence assiste à la première du film X-Men : Apocalypse à Londres, le 9 mai 2016.

Jennifer Lawrence assiste à la première du film X-Men : Apocalypse à Londres, le 9 mai 2016.

1/3
© BestImage, Agence BestImage
A lire aussi

Fabien Gallet

Juste avant qu'il ne rejoigne Cannes, lundi 15 mars 2016, pour assister à la projection du film Hands of Stone, Robert de Niro assistait à la 27e cérémonie des GLAAD Media Awards à New York. À cette occasion, il s'est vu recevoir un prix des mains d'une jeune actrice qu'il connaît bien : Jennifer Lawrence. Avec humour, cette dernière n'a pas tarit d'éloges à son sujet.

Samedi dernier, l'association Gay & Lesbian Alliance Against Defamation a décidé de décerner le prix Excellence in Media Award à Robert de Niro, dont le père était gay. Une distinction visant à honorer son travail dans la lutte contre l'homophobie. Jennifer Lawrence, avec qui l'acteur américain a eu l'occasion de tourner à plusieurs reprises en compagnie de Bradley Cooper (Happiness Therapy, American Bluff et dernièrement Joy), est montée sur scène pour lui remettre le fameux Award.

Du haut de ses 25 ans, la star de la saga Hunger Games n'a pas hésité à crier haut et fort son admiration pour l'acteur de 72 ans. La comédienne, toujours prête à plaisanter n'a pas failli à sa réputation : "Robert De Niro n'est pas gay, alors je ne sais pas ce que nous faisons ici", a d'abord lancé avec humour la belle. "Mis à part ça, a-t-elle ajouté, Bob m'a demandé de lui remettre son prix car, je le cite, je suis 'comme une fille' pour lui. Cela se ressent lorsque nous prenons notre verre hebdomadaire au Greenwich Hotel, où je lui demande conseil à propos d'à peu près tout. Et encore plus quand il est saoul et qu'il me pince les joues en me disant que je lui rappelle sa petite Helen... qui a 4 ans", s'est-elle amusée.

Puis, avec plus de sérieux, Jennifer Lawrence a continué ses éloges : "C'est l'un des plus grands acteurs de tous les temps et l'on apprend beaucoup à ses côtés. Mais la chose la plus importante qu'il nous enseigne à tous, c'est la tolérance. Bob est la personne la plus gentille que j'ai rencontrée", a ainsi estimé Jennifer Lawrence précisant au passage que Robert de Niro avait "le coeur sur la main".

Après une telle déclaration, Robert de Niro a joué lla carte de l'humour. Emu, il a alors formulé une réponse aussi courte que surprenante : "Merci, Jen. Si j'étais lesbienne, je serais à fond sur toi... Mais être un père a ses limites".

 
0 commentaire - Robert de Niro aurait pu être fou de Jennifer Lawrence s'il avait été une femme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]