Roselyne Bachelot a "vraiment souffert" à Fort Boyard

Chargement en cours
 Portrait de Roselyne Bachelot réalisé le 24 août 2016.

Portrait de Roselyne Bachelot réalisé le 24 août 2016.

1/2
© BestImage, Cédric Perrin
A lire aussi

Fabien Gallet

À 69 ans, l'ancienne ministre n'a pas hésité à participer à l'émission "Fort Boyard". On pourra, en effet, la voir aux côtés de Françoise Laborde, Priscilla Betti ou encore Christophe Licata, samedi 3 septembre prochain, se risquer aux différentes épreuves. Une expérience ô combien marquante.

Elle est omniprésente. Après avoir passé près de quatre ans en tant que co-animatrice du Grand 8, sur D8, c'est sur les ondes de RMC que Roselyne Bachelot officie depuis le 22 août 2016. Malgré un agenda surchargé, l'ancienne ministre de la Santé et des Sports a pris du temps pour participer à l'émission Fort Boyard afin de soutenir une cause qui lui est chère. "Je suis au conseil d'administration du Refuge, une association qui accompagne de jeunes homosexuels en rupture familiale. L'idée (de ma participation) a surgi lors d'une réunion. Notre présidente, Françoise Laborde, s'est occupée du reste", explique-t-elle dans les colonnes de Télé 7 Jours.

Mais Roselyne Bachelot n'a pas vraiment été soutenue par ses proches avant de partir à l'assaut du Fort. "Ce qui m'a surtout affolée, confie-t-elle, c'est l'attitude de mes amis quand ils ont su que j'allais le faire. Ils roulaient des yeux, entre effarement, stupéfaction et anxiété ! 'Ma chérie, tu ne peux pas faire ça, tu ne te rends pas compte !', sous-entendu : 'Ce n'est plus de ton âge...'" Pourtant, son âge, elle en est "très fière". "J'ai 69 ans et je sors justement un livre, fin septembre, qui s'appelle Bien dans mon âge, Tout commence à 60 ans !", précise l'animatrice de RMC.

"J'ai vraiment souffert"

Bien décidée à défendre les couleurs de l'association, Roselyne Bachelot a donc pris son courage à deux mains... ce qui ne l'a pas empêché d'avoir peur. "J'avoue avoir été absolument terrorisée quand je me suis retrouvée au pied de cette immense bâtisse, avec ce filet qui vous emmène tout en haut, révèle-t-elle. Je me suis demandé ce que j'étais venue faire là. Mais je me devais d'aller jusqu'au bout, et j'allais en sortir vivante, de toute façon..."

Vivante oui, mais bien amochée ! "J'étais broyée !", ajoute l'ancienne femme politique avant de poursuivre : "Je suis rentrée chez moi le corps constellé de bleus. J'ai vraiment souffert dans l'épreuve où l'on est au volant d'une sorte de fusée spatiale, balancée à droite, à gauche, avec une violence extraordinaire. Mais c'était pour la bonne cause !" Si elle précise avoir "décidé, avec le médecin du Fort" de ne pas faire "certaines épreuves" pour ne "pas prendre de risques", Roselyne Bachelot admet être "fière d'être allée au bout de (son) engagement, de ne pas avoir molli !". "Nous avons beaucoup ri, bien pété les plombs, aussi. Nous nous sommes soutenus, c'était une chic ambiance", conclut-elle.

 
187 commentaires - Roselyne Bachelot a "vraiment souffert" à Fort Boyard
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]