Sean Penn : le nom improbable qu'il voulait donner à son fils

Chargement en cours
 Sean Penn et son fils, Hopper Jack Penn, pendant la descente des marches du film "The Last Face" lors du 69ème Festival International du Film de Cannes, le 20 mai 2016.

Sean Penn et son fils, Hopper Jack Penn, pendant la descente des marches du film "The Last Face" lors du 69ème Festival International du Film de Cannes, le 20 mai 2016.

1/2
© BestImage, Giancarlo Gorassini
A lire aussi

Hélène Garçon

Avec un papa réalisateur aussi célèbre que Sean Penn, difficile de résister au chant des sirènes. Hopper Jack Penn, 22 ans, est en train de marcher dans les traces de son père et entame une carrière de comédien, après quelques incursions dans le mannequinat. Mais si le jeune homme fait enfin parler de lui, ce n'est pas pour son petit rôle dans le dernier film de son père, The Last Face, mais pour l'origine de son prénom, qui a fait les gros titres des magazines récemment.

Certaines stars ne lésinent pas lorsqu'il s'agit de donner un prénom à leurs enfants, et à peine nés, les promettent déjà à un destin extraordinaire. En choisissant d'appeler son fils Hopper, Sean Penn a souhaité rendre hommage à sa passion pour le cinéma, et plus spécifiquement à l'un de ses acteurs préférés, Dennis Hopper, ainsi que le révèle le fils du réalisateur à Interview : "Mon père était ami avec lui et il l'idolâtrait". Pourtant, si Sean Penn avait laissé parler son coeur au moment de la naissance de son fils, Hopper porterait aujourd'hui un tout autre prénom. "Mon père voulait m'appeler Steak, comme la viande, parce qu'il adore ça, confie le jeune homme dans les pages du magazine. Ma mère n'aurait jamais validé ça. Ce qu'ils m'ont dit, c'est que je faisais des bonds ("hopped" en anglais) dans son ventre lorsqu'elle était enceinte de moi. Je ne donnais pas des coups. Donc ils sont partis sur ça...".

Si Hopper Jack Sean l'a échappé belle, d'autres enfants de stars n'ont pas eu la même chance que lui, et se retrouvent affublés aujourd'hui de patronymes complètement incongrus. À l'instar de Gwyneth Paltrow qui n'a eu aucun scrupule à appeler sa fille "Apple" ("pomme" en anglais). Un prénom qui lui suggérait "de si belles images, les pommes sont si douces, si saines et c'est biblique", ainsi qu'elle l'avait expliqué à Oprah Winfrey. Toujours dans le registre du religieux, Madonna a appelé sa fille Lourdes, comme la ville sainte française, réputée pour ses miracles. Visiblement peu inspirée, Mariah Carey a, quant à elle, prénommé ses jumeaux Moroccan Scott et Monroe, le premier en référence à la décoration marocaine de son appartement, et la deuxième tout simplement en hommage à Marylin.

 
2 commentaires - Sean Penn : le nom improbable qu'il voulait donner à son fils
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]