Ségolène Royal regrette la médiatisation de son accouchement

Ségolène Royal regrette la médiatisation de son accouchement©Abaca
A lire aussi

Purepeople

Lorsqu'elle est devenue ministre pour la première fois, au sein du gouvernement Bérégovoy, Ségolène Royal tenait à prouver qu'elle pouvait aussi bien gérer un portefeuille ministériel que sa vie de famille. C'est la raison pour laquelle elle a invité les caméras à la maternité au lendemain de son accouchement, en 1992. Chose qu'elle regrette aujourd'hui. 

"J'ai hésité car en même temps c'est une vie privée à laquelle on a le droit, décla­rait-elle sur la vidéo en chan­geant son bébé de tout juste un jour. Mais en même temps, c'est vrai que c'est assez excep­tion­nel et puis je le fais en même temps pour la cause des femmes".

Mais sur le plateau de BFMTV, le mardi 21 octobre, la ministre est revenue sur son choix : "C'est peut-être une erreur d'avoir fait ça. C'était mon premier poste minis­té­riel et je ne me suis peut-être pas rendu compte de l'im­pact des images. Je voulais assu­mer - c'est peut-être un peu naïf à l'époque - le fait qu'on pouvait à la fois travailler et avoir un enfant".

Et de poursuivre : "Par rapport à toutes les femmes dont on dénie l'in­tel­li­gence sous prétexte qu'elles ont des enfants, je voulais montrer qu'on peut conti­nuer à être ministre et en même temps assu­mer le fait d'avoir quatre enfants. C'était un geste mili­tant. Vu l'in­ter­pré­ta­tion qui en a été faite, c'était sans doute une erreur".

 
0 commentaire - Ségolène Royal regrette la médiatisation de son accouchement
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]