Sheila raconte son expérience de mort imminente

Chargement en cours
 Sheila assiste à la première de la comédie musicale "Oliver Twist" à la Salle Gaveau à Paris, le 26 septembre 2016.

Sheila assiste à la première de la comédie musicale "Oliver Twist" à la Salle Gaveau à Paris, le 26 septembre 2016.

1/2
© Abaca, Marechal Aurore
A lire aussi

Hélène Garçon

Sheila était invitée dans l'émission "On N'est Pas Couché" de Laurent Ruquier, diffusée le samedi 22 octobre 2016, pour la promotion de son livre "Les bonheurs de la vie". À cette occasion, la chanteuse est revenue sur son expérience de mort imminente, survenue en 1987 suite à une septicémie.

La chanteuse Sheila sait mieux que quiconque profiter des petits bonheur de la vie. Il y a trente ans, l'interprète de L'école est finie était victime d'une septicémie, la laissant pendant quatre jours "entre la vie et la mort", ainsi qu'elle le confiait à Laurent Ruquier sur le plateau d'On N'est Pas Couché. Une expérience traumatisante dont l'artiste de 71 ans se souvient comme si c'était hier. "Je suis donc passée de l'autre côté, et je suis revenue. Je suis restée un mois en clinique. Je suis sortie de là, je pesais 35 kilos, j'avais la peau qui tombait sur les os", s'est-elle remémorée.

"Pourquoi je suis revenue ?"

Un voyage dans l'au-delà qui a fait figure de renaissance pour Annie Chancel, de son vrai nom. Alors âgée de 42 ans, l'artiste des années yéyé ré-apprend à vivre et revoit ses priorités. "Je suis partie de rien pour redevenir quelque chose", racontait-elle assise dans le célèbre fauteuil bleu de l'émission, face aux chroniqueurs Yann Moix et Vanessa Burggraf. "Mais on revient obligatoirement différent. Les valeurs de la vie changent : votre regard sur la gloire, l'argent, tout change. Et la première question que l'on se pose c'est : 'Pourquoi je suis revenue ?'".

Afin de trouver une réponse à ses questions, Sheila cultive un intérêt à tout ce qui a trait à la spiritualité, et pratique désormais la méditation et le yoga. Des activités qui lui insufflé l'énergie nécessaire à la rédaction de son ouvrage "Les bonheurs de la vie", publié depuis le 19 octobre 2016 aux éditions Archipel, et qui lui ont appris à relativiser après son terrible accident. "La vie, c'est court. On a un passage sur Terre dont il faut savourer chaque instant", concluait-elle sur le plateau de Laurent Ruquier.

 
101 commentaires - Sheila raconte son expérience de mort imminente
  • avatar
    itaidoshin -

    "la vie c'est court"... surtout pour son fils...! Elle n'a pas su l'aimer et le lui dire...

  • avatar
    MCCMONTDE -

    elle aurait mieux fait de s occuper de son fils et de l aimer pourquoi elle a fait cet enfant qu elle n a pas aime pourquoi je ne comprend pas

  • avatar
    namyaphi -

    Ca m'agace toujours un peu et je peux dire que ce n'est pas de la jalousie de ma part. Mais les "célébrités" ont toujours plus de peine lorsqu'ils perdent leur papa, leur maman, ou lorsqu'ils sont malades ou opérés. J'ai bien aimé Sheila car j'ai le même âge qu'elle, et elle, entre autres représentait ma jeunesse.Moi aussi j'ai été opérée en 1986 (elle en 1987) j'avais 41 ans, pour une intervention qui, convalescence comprise aurait dû durer 3 semaines. Conflits de médecins à mon chevet, hémorragie interne infectée durant 10 jours sans que personne ne réagisse, infections nosocomiales, la mort que j'ai sentie, ressentie dans d'atroces douleurs: "on me disait douillette, il fallait que je réagisse!". Personne ne me croyait. Je pense qu'elle a été crûe. J'ai eu une transfusion de 3 poches de sang (alors que nous étions en pleins problèmes de sang "SIDA").Maman d'un petit garçon de 3ans qui ne demandait qu'à avoir une maman en pleine forme et épanouie, et maman aussi de 3 jeunes filles, qui ont eu aussi leur vie bouleversée. Perte de mon travail : 2 fois car j'étais toujours malade ou opérée: entre autres 103 anesthésies, 1862 jours d'antibiotiques, 24 interventions chirurgicales, etc.. J'ai la liste complète jour après jour depuis 30 ans, de ce que j'ai vécu. De nombreuses maladies en ont découlées, maladies chroniques jusqu'à la fin de ma vie, avec beaucoup de douleurs dans mon corps, dans mon moral. Ma vie, la vie des miens brisées. Alors désolée je ne vais pas m'attendrir sur le problème de Sheila. Je vais peut-être d'ailleurs écrire un livre, jour après jour sur 30 ans : très intéressant.

    avatar
    Fifi13 -

    namyaphi, un peu de pudeur, tout le monde a ses soucis mais inutile de les étaler ici, d'autant plus qu'un tel discours c'est soulant .La plupart des internautes ne liront pas.

    avatar
    lolafoot -

    malgré ce tableau terrible , je pense que vous avez des possibilités de vous rétablir , avez vous essayer toutes les possibilités de la médecine chinoise ? ...courage ...

    avatar
    joele -

    elle a perdu son fils et c'est bien triste, tes problèmes, y'en a plein qui en ont. mon mari a fait 3 maladies nosocomiales (dans de dos) les genoux, c'est triste à vivre mais il faut ètres forts. Il y a 2 mois il s'est cassé le fémur et ça continue, alors chacun sa merde. mon mari a eu 15 anesthésies en 5 ans. QUI DIT MIEUX. Alors supporte ton mal et fais pas chier

  • avatar
    jprdom -

    AH les artistes qui vieillissent et leur chirurgie esthétique,rien de mieux que le naturel,une femme avec des rides,c'est chic!!!!!!!!!!

  • avatar
    Lenon -

    Dommage qu'elle soit passée par la chirurgie esthétique, on ne la reconnait pas et elle était mieux avant, surtout qu'avec le temps, elle fait aussi vieille que toutes les femmes de son âge.
    C'est quand même une chanteuse de mes années d'ado que j'ai appréciée.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]