Sonia Rolland dit avoir été menacée par des partisans du FN

Sonia Rolland dit avoir été menacée par des partisans du FN

Sonia Rolland lors de la 8e édition du festival "Séries Mania" au cinéma Grand Rex à Paris, le 13 avril 2017.

A lire aussi

Clara Lemaire

Dans un message posté sur Facebook, l'ancienne Miss France a révélé avoir été menacée par des partisans du FN au lendemain de son élection.

Élue Miss France de l'an 2000, Sonia Rolland n'a pas très bien vécu sa soudaine notoriété. La faute en partie à des "lettres d'insultes" et des "menaces de mort" provenant de partisans du FN. Une attitude "nauséabonde" qu'elle dénonce aujourd'hui dans un long message sur Facebook.

"Plus de 2 000 lettres d'insultes"

À quelques jours du deuxième tour de la présidentielle qui opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen ce dimanche 7 mai 2017, les premiers appels au vote des people se font entendre. Parmi eux, celui de Sonia Rolland, qui a décidé de sortir du silence et de révéler sur Facebook l'expérience violente dont elle a été victime au lendemain de son élection de Miss France, en 2000.

"J'ai reçu plus de 2 000 lettres d'insultes et de menaces de mort venant des partisans du FN, parce que pour eux, 'je ne représentais pas la France'", écrit-elle. Traitée de "sale négresse", Sonia Rolland se retrouvait également avec "de la merde de chien" sur son paillasson et sur la poignée de porte de son appartement. "Voilà ce que je vois quand je te vois à la télé... retourne dans ton pays", pouvait-elle lire sur les missives déposées chez elle.

Expliquant qu'elle n'avait pas voulu répondre à l'époque, pour ne pas "offrir une tribune à cette minorité de haineux", l'ex-reine de beauté affiche aujourd'hui la couleur. Elle précise d'ailleurs à la fin de son message qu'elle ira voter "contre Marine Le Pen" le 7 mai prochain.

 
9 commentaires - Sonia Rolland dit avoir été menacée par des partisans du FN
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]