Sonia Rolland : "Je ne suis pas la seule à attendre les beaux rôles"

Sonia Rolland : "Je ne suis pas la seule à attendre les beaux rôles"

Sonia Rolland, sublime à Cannes.

A lire aussi

Roxane Centola

Ancienne Miss France, actrice et philanthrope, Sonia Rolland passe plus de temps à aider son prochain qu'à tourner des films ou traîner dans les soirées mondaines. Marraine de la Fondation Positive Planet, la star était présente à Cannes, en plein festival, pour un dîner de gala afin de discuter de plusieurs thèmes dont la faim et la pauvreté dans le monde.

Après avoir foulé le tapis rouge du festival du film le plus célèbre du monde, Sonia Rolland s'est confiée à Purepeople sur son engagement humanitaire : "Cela fait quatre ans que je les suis dans leurs projets, en parallèle à mon association Maisha Africa que je préside depuis 15 ans et avec qui on a développé quelques projets dans les mêmes secteurs d'activité (comme financer un moulin dans un village pour enfants, ce qui leur permet d'avoir du blé, de l'orge, du sorgo...) (...) Ils apportent une formation aux gens afin d'acquérir une autonomie réelle".

Bien consciente de la difficulté d'intéresser le plus grand nombre, Sonia Rolland sait que le Festival de Cannes est une période propice à la sensibilisation : "Si on veut toucher le plus de personnes possible, Cannes est une période intéressante. Il s'y passe beaucoup de choses, il n'y a pas que le strass et les paillettes, il y a avant tout un marché, une industrie qui fonctionne, qui travaille loin des caméras et des flashs. (...) Je trouve que c'est plutôt intelligent, et puis il faut toujours apporter un peu de légèreté aux choses les plus graves. Moi qui travaille dans l'humanitaire depuis plus de 15 ans, qui ai participé et organisé des galas, parfois toute seule, je sais combien c'est compliqué de concentrer l'attention des gens autour de tels sujets".

Très engagée et passionnée par sa cause, elle a fait le choix de mettre sa carrière de côté au profit de son combat: "J'ai fait des choix. Le cinéma est un monde très difficile, et je ne suis pas la seule à attendre que les beaux rôles tombent, même si j'ai des propositions toutes les semaines. (...) Il y a un truc que les gens minimisent, c'est le fait qu'être tout le temps à la télévision ne veut pas dire qu'on travaille tout le temps".

 
0 commentaire - Sonia Rolland : "Je ne suis pas la seule à attendre les beaux rôles"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]