Sophie Marceau : "Parfois, j'ai envie de tout foutre en l'air"

Chargement en cours
 Sophie Marceau participe au 9e Festival du Film Francophone d\

Sophie Marceau participe au 9e Festival du Film Francophone d'Angoulême, le 26 août 2016.

1/2
© BestImage, Coadic Guirec
A lire aussi

Fabien Gallet

Pas facile de mêler vie privée et vie publique lorsque l'on est une personnalité médiatique. Il n'y a qu'à écouter les propos de Sophie Marceau, se confiant sur son rapport à la célébrité, pour s'en rendre compte.

Rares sont les stars qui parviennent à passer à travers les mailles du filet des paparazzi et de la presse people. Sophie Marceau en sait quelque chose et même si depuis quelques mois elle s'amuse de cette situation, pendant des années, la pression médiatique liée à la célébrité lui a considérablement pesé. Invitée à s'exprimer sur le sujet au cours d'une séance de questions-réponses organisée dans la Blue Room de Twitter, lundi 5 septembre 2016, la star que l'on retrouvera le 14 septembre prochain à l'affiche du film "La Taularde", n'a pas joué les langues de bois.

Preuve en est lorsqu'un internaute, lui demande : "Que pensez-vous de la presse people", la comédienne de 49 ans ne passe pas par quatre chemins : "Je pense que c'est de la merde. Je pense que ça pourrit ma vie. Je pense que je n'ai pas envie qu'on raconte mon histoire avant que je l'ai vécue moi-même, que tout ce qu'ils font c'est moche, même sous des airs de 'on est gentil avec elle'." Au fond, ce qui dérange actuellement la comédienne c'est de voir le couple qu'elle forme avec la star des fourneaux, Cyril Lignac, faire la Une des magazines. "Je pense qu'il y a d'autres choses dans le monde plus intéressantes et... c'est moche", estime-t-elle.

La célébrité sinon rien

Malheureusement, elle n'est pas la seule à faire les frais des paparazzi et c'est bien là le prix à payer lorsque l'on est une personnalité médiatique. Mais pour Sophie Marceau à qui la célébrité colle à la peau depuis 35 ans, trop c'est trop ! "La célébrité je la connais depuis tellement longtemps. Elle m'a cueillie dès mon premier film, rappelle la belle brune révélée à seulement 14 ans, grâce à "La Boum" en 1980. "À l'époque, se souvient-elle, c'était très violent, j'ai pas vraiment eu le temps de m'y préparer".

Si l'idée farfelue d'un retour à l'anonymat a déjà effleuré son esprit, Sophie Marceau sait pourtant que la célébrité fera "partie de (sa) vie (et) de (sa) personne" pour toujours. "C'est très troublant, parfois j'ai envie de tout foutre en l'air, explique-t-elle, et parfois je me dis que, finalement, je ne pourrais peut-être pas vivre sans".

 
21 commentaires - Sophie Marceau : "Parfois, j'ai envie de tout foutre en l'air"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]