Stallone : le jour où il a dû vendre son chien pour sortir la tête de l'eau

Stallone : le jour où il a dû vendre son chien pour sortir la tête de l'eau

Sylvester Stallone lors des Oscars à Los Angeles, le 8 février 2016.

A lire aussi

Fabien Gallet

Avant de devenir une star grâce au personnage de Rocky Balboa, Sylvester Stallone a connu des jours difficiles. Sur la paille, l'acteur a même été contraint de vendre son chien...

L'année 1977 fut celle de la consécration pour Sylvester Stallone. Grâce au film "Rocky", paru un an plus tôt, il a décroché à 31 ans l'Oscar du meilleur acteur. Pourtant, quelques années avant la sortie du long-métrage consacré à la boxe, ce dernier était loin du star-system. "Quand j'avais 26 ans (...) et que mes rêves de réussite étaient aussi loin que le soleil... J'avais mon chien Butkus, mon meilleur ami, mon confident, qui riait toujours à mes blagues et qui me remontait le moral", a-t-il raconté en légende d'une photo de lui et de son fidèle compagnon postée sur son compte Instagram.

"Je ne pouvais plus lui acheter de nourriture"

Malgré leur lien indéfectible, Sylvester Stallone n'a pas pu garder Butkus auprès de lui. "Nous étions tous les deux minces et affamés", a avoué la star avant de poursuivre : "Quand les choses se sont empirées, j'ai dû le vendre 40 $ devant un dépanneur 7-Eleven, parce que je ne pouvais plus lui acheter de nourriture."

Heureusement, un "miracle des temps modernes" est venu changer la donne. "Le film Rocky a été vendu et j'ai pu le racheter", a confié Sylvester Stallone. Toutefois, l'acteur de 70 ans a dû débourser une sacrée somme pour revoir son chien. "Le nouveau propriétaire savait que j'étais prêt à tout et me l'a vendu 15 000 $", s'est-il souvenu avant de conclure : "Mais ça valait chaque centime !"

 
11 commentaires - Stallone : le jour où il a dû vendre son chien pour sortir la tête de l'eau
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]