Stéphane Bern prend la défense du prince Charles

Stéphane Bern prend la défense du prince Charles

Le prince Charles et Lady Diana en visite en République Fédérale d'Allemagne, le 1er novembre 1987.

A lire aussi

Jessica Rat

Le présentateur de Secrets d'Histoire, spécialiste des affaires royales, commente les dernières révélations - étonnantes - sur le couple formé par le prince Charles et Lady Diana.

Interrogé par le JDD ce dimanche 9 avril 2017, Stéphane Bern revient sur l'oeuvre biographique de Sally Bedell, "Prince Charles : Les passions et les paradoxes d'une vie improbable", et ses révélations peu flatteuses sur Lady Diana. "Avec ce livre, on voit leur histoire sous son angle à lui", note ainsi le spécialiste des affaires royales. Il se montre compréhensif envers le prince de Galles qui a, il est vrai, longtemps été accablé de tous les maux : "On a fait porter tous les torts à Charles alors qu'on découvre qu'il a beaucoup souffert. Mais il se taisait car son éducation lui interdisait de manifester ses sentiments."

Le prince Charles "n'était pas armé" face à Lady Di

Le présentateur de Secrets d'Histoire commente aussi ce passage selon lequel le fils d'Elizabeth II aurait "pleuré la veille du mariage. Probablement se sentait-il pris au piège, contraint par sa famille", dit-il, avant de rajouter : "Il n'était pas armé pour affronter une femme qui connaissait autant de dérèglements personnels depuis l'enfance."

C'est que, selon l'oeuvre de Sally Bedell, la feue princesse présentait une "instabilité mentale", avec notamment plusieurs tentatives de suicide et même des accès de violence envers son mari. Prenant ainsi le parti de ce dernier, Stéphane Bern tient à rappeler que "si on a tant voulu l'opposer à elle, on oublie que Charles a toujours été défendu par ses fils, qui l'aiment et l'admirent".

 
7 commentaires - Stéphane Bern prend la défense du prince Charles
  • PARIGAGNANT -

    encore un qui n'a pas compris que cette jeune femme croyait au prince charmant et qu'elle a réalisé, dès sa nuit de noces, passée seule, qu'elle avait épousé un crapaud. y'a de quoi péter un cable, non ? et qu'est-ce qu'il connait ce Stéphane aux femmes ?

    Pfjtm -

    si elle croyait au prince charmant, étant de la famille de Barbara Cartland, tant pis pour elle

  • titan38 -

    Le prince Charles a connu des années difficiles au sein de sa propre famille, à commencer avec son père. Il a été moqué, ridiculisé. Maintenant, il est heureux avec Camilla et cela est très bien.

    PARIGAGNANT -

    on peut construire un vrai bonheur sur le malheur d'une jeune femme, d'une jeune mère délaissée et cocue ? j'en doute...Il a été soumis à ses parents, puis à sa maîtresse Camilla et il l'est encore. Pauvre mec !

  • suzy2000 -

    on ne sait pas toujours tout!!!!!

  • kanaky -

    J'ai été choqué de savoir qu'elle cocufiait son mari qui avait fait d'elle une Princesse future reine d'ANGLETERRE. Ds un divorce tous les torts ne se portent pas sur l'un des conjoints celui qui hurle et se plaint n'est pas le plus malheureux !!! Ns ne savons pas ce qui se passe derrière les portes fermées.

    BZ66 -

    ouais, mais c'est quand même lui qui a commencé avec sa "vielle bique"! ....remarque, elle est de son âge....
    Coluche disait : un prêté pour un vomi.... et les Inconnus : "cela ne nous regarde pas!" ..... :)

    PARIGAGNANT -

    et qui n'a pas été choqué d'apprendre les souffrances de Lady Di dès sa nuit de noces, où Charles l'a laissée seule pour aller à côté avec sa Camilla. Cette sorcière qui a manipulé et qui le manipule encore....alors qu'on arrête maintenant d'encenser ces monstres d'égoïsme !!

  • LALOUETTE -

    Elle a au moins réussi à donne rà sa progéniture un visage qui s'éloigne de l'écurie ....

    Adieu les grandes dents et les grandes oreilles de Charles ;o)

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]