Stéphane Bern : "J'aurais adoré être un sex-symbol"

Stéphane Bern : "J'aurais adoré être un sex-symbol"

Stéphane Bern

A lire aussi

Fabien Gallet

Il aurait tout simplement aimé être plus beau. C'est une étonnante révélation qu'a livrée Stéphane Bern dans un entretien accordé au magazine VSD, en kiosques depuis le 22 octobre. Le spécialiste des têtes couronnées a en effet déclaré avoir quelques regrets concernant son physique.

Cet été déjà, l'animateur de Comment ça va bien ! et Secrets d'Histoire sur France 2, déclarait à Paris Match nourrir ce terrible complexe depuis l'adolescence. "Je me trouvais moche, je ne plaisais pas. J'ai vite compris qu'il fallait que je séduise par autre chose que mon physique, confiait-il alors. Mes parents, pour leur part, n'étaient pas du tout démonstratifs (...) On ne guérit jamais de son enfance", poursuivait alors Stéphane Bern.

Dans les colonnes de VSD, il confirme ces déclarations et précise que ses proches ne lui accordaient pas le moindre compliment sur son apparence. "Ma mère n'était pas du genre à dire que j'étais beau. Je n'étais pas prédisposé à m'aimer. Même si je crois être amusant et pas ennuyeux. Ce qui est déjà pas mal", concède tout de même l'animateur avant d'ajouter : "Dans une vie idéale j'aurais adoré être un sex-symbol. On en veut à ma conversation, pas à mon physique. J'en ai un peu ras le bol de ma beauté intérieure !".

Quoi qu'il en soit, si sa plastique ne lui convient pas, Stéphane Bern peut toujours se consoler en jetant un oeil à sa carrière. Habitué au succès, il en a d'ailleurs profité pour donner son avis sur les différents programmes proposés aujourd'hui et notamment l'émission Touche pas à mon poste. Il faut dire qu'il estime tout particulièrement son présentateur Cyril Hanouna. "Cyril Hanouna est un garçon adorable, dans son émission il arbitre. Mais ses chroniqueurs qui vous jugent violemment, se souviennent-ils d'où ils viennent, de ce qu'ils ont fait ?", peut-on lire dans les colonnes de VSD. Une question que se pose celui qui déclarait récemment dans TV Mag : "La télé modi­fie forcé­ment une vie. On devient connu. Mais elle ne m'a ni changé ni rendu fou".

 
78 commentaires - Stéphane Bern : "J'aurais adoré être un sex-symbol"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]