Sylvie Vartan : sa déclaration à sa maman disparue

Chargement en cours
 Sylvie Vartan assiste à la collection croisière de Christian Dior à Monaco, le 18 mai 2013.

Sylvie Vartan assiste à la collection croisière de Christian Dior à Monaco, le 18 mai 2013.

1/2
© Abaca, Piovanotto Marco
A lire aussi

Hélène Garçon

Elle a beau être âgée de 71 ans, Sylvie Vartan est redevenue une petite fille en écrivant Maman, une biographie de sa mère disparue. Une déclaration d'amour à celle qui aura été sa confidente de toujours, mais aussi une déclaration à ses enfants pour qui elle a écrit ce livre, lequel raconte l'amour fusionnel entre une mère et sa fille.

Les années passent et le temps s'échappe. Pourtant, seule une chose persiste et résiste au tourbillon de la vie : l'amour d'une mère pour ses enfants, qui ne se conjugue qu'à l'intemporel. C'est la force de ce lien qu'elle entretenait avec sa mère, Ilona Vartan, que Sylvie Vartan raconte dans les pages de son dernier livre, Maman publié aux éditions XO. "Le temps passe, il fallait raconter sa vie pour que mes enfants, petits et grands, la découvrent, explique-t-elle au magazine Gala. Un jour, ils seront en âge de se demander qui elle était. Ils auront ce livre. C'est un témoignage, une trace, un exutoire aussi".

Malgré que sa mère ait disparu il y a sept ans, l'interprète de La plus belle pour aller danser n'arrive pas à faire son deuil. "Encore aujourd'hui, je n'arrive pas à me défaire de son emprise, à devenir adulte. Inconsciemment, j'avais le sentiment que grandir précipiterait notre séparation. Alors je n'ai jamais quitté le monde de l'enfance, et ma mère est restée avec moi". À chaque page tournée, c'est sa mère qu'elle fait revivre. En publiant le récit de ce que fut son existence, c'est l'éternité qu'offre Sylvie Vartan à sa maman.

Petite fille fragile lorsqu'elle évoque le souvenir de sa maman, c'est pourtant l'image d'une femme résistante que l'artiste veut transmettre à sa fille Darina, âgée de 18 ans. "Ma mère savait tout de moi. Cette proximité me manque, livre-t-elle. On ne peut pas s'épancher avec ses enfants comme on se livre dans les bras de sa mère, car il faut préserver une image forte. A sa mère, on peut tout dire... Darina est très secrète, mais elle finit par parler. Il faut aller à pêche, les informations viennent au compte-gouttes". Après David, le fils qu'elle a eu avec Johnny Hallyday, Sylvie décide d'adopter avec son second époux Tony, une petite fille bulgare prénommée Darina. "J'ai élevé un garçon et je voulais une fille pour retrouver cet amour de femme à femme", explique Sylvie Vartan. Si la chanteuse n'est pas liée par le sang à sa fille, c'est l'encre du livre Maman qui coule à présent dans les veines des deux femmes et les unit ainsi à jamais.

 
3 commentaires - Sylvie Vartan : sa déclaration à sa maman disparue
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]