Une actrice de Scènes de ménage quitte son conjoint

Chargement en cours
 Marion Game lors de la Générale de la pièce Coiffure et Confidences à Paris, le 4 février 2016.

Marion Game lors de la Générale de la pièce Coiffure et Confidences à Paris, le 4 février 2016.

1/2
© Abaca, Aurore Maréchal
A lire aussi

Fabien Gallet

L'une des comédiennes phares de la série de M6, Scènes de ménage, a récemment annoncé son célibat. Il s'agit de la très charismatique Marion Game, l'interprète d'Huguette. À 74 ans, elle a quitté son compagnon afin de se consacrer pleinement à une autre histoire d'amour, celle qu'elle s'apprête à partager au théâtre dans la pièce Aux frais de la princesse.

À l'image de son personnage dans Scènes de ménage, Marion Game a un tempérament en acier trempé. Bien loin d'avoir la langue dans sa poche, l'actrice qui incarne Huguette, l'épouse de Raymond - interprété par Gérard Hernandez - a joué carte sur table en évoquant sa vie sentimentale et sa perception de l'amour dans une interview accordée à France Dimanche. Elle a notamment révélé être fraîchement célibataire. Car oui, la comédienne qui a fêté ses 74 ans, dimanche 31 juillet 2016, s'est séparée de sa moitié, un certain Jean-Claude.

"Nous sommes partis en vacances chacun de notre côté ! Je l'ai quitté au début de l'été", a-t-elle expliqué. Une décision qu'elle assume pleinement et qu'elle ne semble pas regretter : "On n'a jamais vécu ensemble de toute façon. Jean-Claude habite à une heure de Paris, en Bourgogne : être ensemble ne veut pas dire vivre ensemble. Quand il venait chez moi, il avait sa propre chambre." Cela n'empêche pas Marion Game de rester investie en amour ! "Maintenant, je ne pense plus qu'au couple que je forme avec Jean-Pierre Castaldi, mon partenaire dans la pièce Aux frais de la princesse, de Jean Franco", a-t-elle précisé avec la franchise qu'on lui connaît.

"Partager son lit avec un autre est épouvantable"

Mariée pendant plusieurs années, la comédienne n'a jamais eu l'envie de dire "oui" à un autre homme. D'ailleurs, elle garde une conception du mariage peu alléchante : "J'ai été mariée quatre ans, avec le père de Virginie (Ledieu, ndlr). Si vous n'êtes pas trop masochiste, le mariage est une expérience que vous ne vivrez qu'une seule fois. Depuis, je cours devant les hommes, malgré mon arthrose au genou, pour qu'ils ne me rattrapent pas !", a-t-elle ajouté avec humour.

Certains côtés de la vie à deux lui déplaisent même beaucoup : "Pour moi, partager son lit avec un autre est épouvantable. Dormir, c'est débrancher son cerveau. C'est dans les prisons qu'on dort ensemble dans une même pièce, non ?" Et de conclure : "Le pire, c'est quand votre partenaire tire la couette à lui." Sur ce point, Marion Game n'a peut être pas tout à fait tort.

 
128 commentaires - Une actrice de Scènes de ménage quitte son conjoint
  • maxandrex -

    ps :... vos dispositions. Avec un s c'est mieux.

  • maxandrex -

    que voila des nouvelles intéressantes, Castaldi, Marion Game, bigre, j'en suis tout estourbi. J'en profite pour passer une info toute aussi importante : la pharmacie Perez à Caracas sera fermée demain lundi 15 aout ; pensez à prendre vos disposition !

  • rosa12 -

    Je partage +++++

  • aventure36 -

    intéressant et très réaliste on sent le vécu je partage cette façon de voir

    romanino -

    Idem ! La vie en couple au quotidien est un tue-l'amour ! Chacun chez soi...pour que cela dure avec les avantages sans les inconvénients !

  • leonnoel -

    Pauvre Kapousta
    Ne seriez vous donc qu'une vieille piquète, auriez vous si mal vieilli pour être devenu aussi aigri?
    Moi, je suis vieux , aussi, et, s' il y a des jeunes très bons, que je regarde avec plaisir, d'autres que je regarde sans croire qu'ils auront une nouvelle possibilité de m' ennuyer comme certains de nos contemporains! Oui je parle quand nous étions jeunes vous et moi et bien j'ai un ENORME plaisir quand je revois les vieux, les p'tits vieux, les très vieux, ceux qui sont au ciel, ceux de notre enfance, dans des vieux films en noir et blanc.
    J'adore le cinéclub, Bourvil, Fernandel, Francis Blanche, Lamoureux, Mondy et tellement d'autres vieux sensationnels, morts, pour certains, mais immortels quand même, dans leurs films de cow-boys, les polars et les films spaghetti et tous ceux qui sont parti.
    Il faut aimer ses ancêtres, Gloire immortelle de nos Aïeux!
    Mais, la retraite, c'est pour les vieux et les fatigués, moi j'en ai 66 et je travaille encore, J'AIME!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]