Valérie Trierweiler : accusée de coups et blessures

Valérie Trierweiler : accusée de coups et blessures©Abaca
A lire aussi

Purepeople

Alors qu'elle commençait tout juste à se reconstruire, voilà que Valérie Trierweiler est au cœur d'une nouvelle polémique. L'ancienne Première dame est en effet accusée de coups et blessures par un homme. D'après RTL, la journaliste, présente dans un café parisien du XVe arrondissement, aurait réagi violemment lorsqu'un homme a évoqué François Hollande.

La victime présumée, un homme de 33 ans nommé Mohammed Rizki, aurait en effet été giflé par l'auteure de Merci Pour Ce Moment, après avoir demandé avec ironie des nouvelles du président. Une intrusion dans sa vie privée que Valérie Trierweiler n'a pas apprécié. Le ton serait alors monté entre elle et sa victime, qui est également un ancien candidat UMP des dernières municipales de la ville de Compiègne dans l'Oise. Après avoir réclamé des excuses, l'ancienne Première dame se serait mise en colère et aurait attaqué sa victime.

L'avocat de Mohammed Rizk, Me Emmanuel Marsigny, a déclaré à BFM TV: "Mon client lui a simplement fait une remarque en lui demandant 'Comment va François ?'. C'est tout et ensuite elle est partie dans une colère noire, un état de quasi hystérie en lui demandant de présenter des excuses ce qu'il a refusé prétextant que rien n'était insultant dans ses propos. Elle s'est énervée toute seule et à bout de mots, elle l'a giflé". Suite à cet incident, Valérie Trierweiler s'est emparée de son compte Twitter et a publié : "Un seul mot", avec le hashtag "stop à la muflerie".

 
1 commentaire - Valérie Trierweiler : accusée de coups et blessures
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]