Valérie Trierweiler va devoir faire appel à Stéphane Plaza

Chargement en cours
 Valérie Trierweiler lors de la soirée de clôture de la campagne Don' Actions 2016 du Secours Populaire francais, au siège de l'association, le 18 mars 2016 à Paris.

Valérie Trierweiler lors de la soirée de clôture de la campagne Don' Actions 2016 du Secours Populaire francais, au siège de l'association, le 18 mars 2016 à Paris.

1/3
© Abaca, Bernaux Edouard
A lire aussi

Hélène Garçon

L'ex-première Dame de France va devoir éplucher les petites annonces pour trouver un nouveau logement ! Valérie Trierweiler sera en effet obligée de quitter l'appartement dans lequel elle vit aujourd'hui, dès la fin du mandat de François Hollande, lequel s'était engagé à lui payer son loyer pendant toute la durée de son quinquennat.

Stéphane Plaza risque d'avoir du pain sur la planche ! L'animateur pourrait en effet avoir trouvé une candidate potentielle pour son émission Recherche appartement ou maison en la personne de Valérie Trierweiler, qui ne va plus pouvoir assumer financièrement l'appartement dans lequel elle avait emménagé en 2012, et qu'elle va devoir donc quitter, faute de moyens. Comment arrivait-elle à joindre les deux bouts jusqu'ici ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est son ancien compagnon, François Hollande qui a continué à prendre en charge le loyer, malgré leur rupture en janvier 2014. Une promesse qu'il avait faite à Valérie Trierweiler, et qu'il s'était engagé à honorer jusqu'à ce que ses fonctions prennent fin. En mai 2017, François Hollande, qui a déclaré ne pas briguer un second mandat, passera donc le témoin à son successeur, et Valérie Trierweiler, les clés de l'appartement à son propriétaire.

Un salaire insuffisant pour subvenir à tous ses frais

Cet accord financier remonte à l'année 2012, où Valérie Trierweiler et François Hollande, alors en couple, décident de faire d'un appartement situé rue de Cauchy, dans le XVe arrondissement de Paris, leur nouveau nid d'amour. "Lorsque nous avons souscrit à cette location, je cumulais mes revenus de Paris Match, et ceux de la télévision", expliquera plus tard la journaliste dans son ouvrage "Merci pour ce moment" (aux éditions Les Arènes), avant de préciser : "Une fois élu Président, François a exigé que je renonce à la télévision". Valérie Trierweiler obéit et perd donc une partie importante de son salaire, qui n'est plus suffisant pour subvenir aux besoins de ses enfants et payer le loyer. "François sait que mon salaire de Paris Match ne me suffira pas pour assumer seule à la fois le loyer de notre appartement et les dépenses de mes enfants, leur logement et leurs études", se justifie l'ex-première dame dans son livre. Plutôt que de faire ses cartons, cette dernière conclut donc un accord avec François Hollande, lequel lui promet alors de payer son loyer jusqu'à la fin de son quinquennat.

Valérie Trierweiler ne sera donc pas la seule à devoir trouver un logement. Dès mai 2017, François Hollande sera obligé, lui aussi, de se lancer à la recherche d'un appartement ou d'une maison !

 
100 commentaires - Valérie Trierweiler va devoir faire appel à Stéphane Plaza
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]